PODCAST. Traque d'un prisonnier évadé, émeutes mortelles en Nouvelle-Calédonie et l'INA se met au hip-hop : ça dit quoi 15 mai ?

Ce mercredi 15 mai, la Nouvelle-Calédonie est rentrée dans une "spirale mortelle" après une deuxième nuit d'émeutes qui a fait au moins un mort, le prisonnier évadé Mohamed Amra est recherché par toutes les polices de France et l'INA ouvre une chaîne YouTube dédiée aux origines du hip-hop
Article rédigé par Léo Tescher
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
Le péage d'Incarville (Eure), où deux agents pénitentiaires sont morts lors de l'attaque de leur fourgon, dans lequel ils transportaient un détenu, le 14 mai 2024. (ALAIN JOCARD / AFP)

"Salut c'est Léo, ça dit quoi ?"

Ce mercredi 15 mai, "l'heure est très grave" en Nouvelle-Calédonie, selon le haut-commissaire de la République dans ce territoire d'outre-mer. Il prévoit des "heures sombres" et "beaucoup de morts" si son appel au calme n'est pas entendu. À 9h20, les autorités déploraient des centaines de blessés et au moins deux morts, après une deuxième nuit d'émeutes.

Au lendemain de l'attaque d'un fourgon pénitentiaire qui a fait deux morts dans l'Eure, le détenu qui s'est évadé, ainsi que ses complices, sont toujours recherchés. De nombreuses prisons sont bloquées par les organisations syndicales en signe de "soutien" aux deux fonctionnaires tués et aux trois autres blessés.

Et puis, l'institut national de l'audiovisuel lance ce mercredi sur YouTube, TikTok et Snapchat "INA hip-hop". Une offre constituée d'archives inédites et de nouveaux formats pour nous fait revivre l'émergence du mouvement hip-hop dans les années 80 en France.

"Ça dit quoi ?", un podcast à écouter du lundi au vendredi à partir de 7h30 sur franceinfo.fr, sur la chaîne WhatsApp de franceinfo, sur TikTok ou sur toutes les plateformes de podcast :

Une envie particulière, une actu te questionne ou t'a fait réagir ? Présente-toi et envoie un vocal à "Ça dit quoi" pour participer à un prochain épisode : "Salut Léo, salut Sarah !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.