C'était comment ?, France info

Uber, un bon pote

Le leader mondial des VTC (voitures de transport avec chauffeur) débarque à Marseille, Nantes et Strasbourg. Avec son service et son appli UberPop destinée à mettre en relation des clients et des particuliers-chauffeurs, Uber poursuit ainsi sa percée en France. Pour beaucoup, Uber est devenu un pote, toujours là pour vous aider.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Après Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse et Nice, Uber débarque à Nantes, Strasbourg et Marseille © MaxPPP)

UberPop, le cauchemar des chauffeurs de taxis.UberPop, pire pour eux que Uber. Ils voient rouge, le service étant tellement simple et d'actualité.

UberPop fait appel à des conducteurs, comme vous et moi, pourvu que vous ayez un permis depuis au moins trois ans. Les tarifs sont inférieurs à ceux pratiqués par le groupe américain Uber. 

Pour beaucoup, c'est une aubaine, la demande est importante. Uber revendique plus d'un million d'utilisateurs réguliers pour son application en France. Parmi eux, 400.000 auraient recours à UberPop.

Les taxis en France, mais aussi en Italie, cherchent à freiner, voire stopper, cette déferlante. Mais la balle semble être dans le camp du géant californien, car à Bruxelles, la Commission européenne demande des explications à la France. Paris aurait en effet commis une "bourde", en omettant d'informer l'éxecutif européen de sa nouvelle loi sur les taxis.

(Après Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse et Nice, Uber débarque à Nantes, Strasbourg et Marseille © MaxPPP)