C'était comment ?, France info

Manifestations des policiers : "On veut du respect"

Furieux, les policiers se sont rassemblés ce mercredi dans les grandes villes de France. A Paris, ils étaient quelques milliers, sous les fenêtres de Christiane Taubira, la garde des Sceaux. Colère contre ce qu'ils appellent "le laxisme" de la justice, le manque de moyens, le peu de respect.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Des milliers de policiers ont manifesté devant le ministère de la justice à Paris. © MaxPPP)

Gyrophare en main, ils crient leur ras-le-bol de cette justice "qui ne fait pas son boulot, qui relâche des détenus dans la nature et laisse les policiers se faire agressés". Tout ça.

Hommage à Yann, ce policier, grièvement blessé, par un homme en cavale, à la suite d'une permission accordée.

Courroux qui ravive le presque divorce entre justice et police.

Taubira, leur presque ennemie, à les entendre.

Place Vendôme, à l'intérieur de la Chancellerie, des visages, à moitié cachés dans les rideaux, regardent le rassemblement.

On entend le Connemara de Michel Sardou. Puis, les sifflets des policiers.

Silence

Le meneur s'époumone : "Ecoutez le silence Madame la ministre ! Ecoutez cette foule silencieuse !"

"Trop de violeeeeennnnnces! Stoooooooop!".

Les flics de Seine-Saint-Denis arborent un tee-shirt blanc. Au dos, des cibles.

On entend : "Policiers asphyxiés! Citoyens en danger !".

Puis : "Respect pour les policiers! Fermeté pour les meurtriers !".

Puis : "Elle nous voit. Elles nous voiiiiiiiiit !".

Sifflets. Fumigènes. Beurk. Un nuage, tout rouge, monte au ciel.

(Des milliers de policiers ont manifesté devant le ministère de la justice à Paris. © MaxPPP)