Cet article date de plus de cinq ans.

Les femmes au pouvoir

écouter (8min)
Les Journées nationales des femmes élues ont démarré ce vendredi matin, à Paris. Elles durent jusqu'à dimanche. L'idée : encourager les carrières féminines en politique. Un lieu pour "réseauter". Et échanger les bonnes recettes pour prendre le pouvoir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Julia Mouzon © MaxPPP)

Elles en ont assez d'entendre ce même son de cloche tinter depuis des années, celui sur les différences abyssales de salaires entre les hommes et elles.

Assez de se faire passer devant, ni vu ni connu, comme une lettre à la poste.

Assez de s'entendre dire qu'elles sont trop ambitieuses et prêtes à sacrifier leur vie de mère pour une vie professionnelle.

Assez de regarder les trains passer, sans presque broncher.

Un jour de 2012, Julia Mouzon en a eu tellement assez qu'elle a monté "Femmes et Pouvoir". Ce n'est pas une association, c'est une entreprise qui vend des sessions de coaching.

L'idée : arriver à prendre le pouvoir et à le garder, sans pour autant devenir le clone d'un homme. Prendre les rênes et ne plus les lâcher.

Apprendre à tomber et à se relever, comme le martèle Nathalie Loiseau, la super patronne de l'Ena, mère de quatre garçons, qui refuse les rendez-vous avant 9 heures le matin ("J'accompagne mon dernier fils à l'école ").

Apprendre à se faire respecter.

La recette ? "En disant les choses, clairement ", précise la diplomate, qui a officié habilement à Washington pendant la guerre en Irak.

Apprendre à respecter les autres. Et soi même.

Car, comme le dit, Julia Mouzon : "Le respect des autres ne passe pas forcément par l'écrasement de soi ".

Les bonnes recettes à appliquer sans modération.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.