Cet article date de plus de six ans.

IVG : Vis ta vie...

écouter (8min)
Un nouveau numéro de téléphone, pour s'informer mieux, sur l'avortement. Il sera unique et national. Le 0800.08.11.11. Plus de 40 ans après, la ministre Marisol Touraine a martelé tout au long de cette journée de lundi, la nécessité absolue de remettre à niveau ce devoir de vérité et d'informer, envers les femmes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Tatouage pour la campagne pour l'IVG ©)

"C'est ma vie, je choisis".

"Mon corps m'appartient".

"IVG, c'est mon droit".

Une campagne douce, dans ses écritures. Dure, parce que tatouée sur des bras de femmes. Plus de 40 ans après, la désinformation se balade toujours, dans certains couloirs de cabinets médicaux. Loin, bien loin de Paris ou des grandes villes, des femmes n'osent pas en parler. Encore moins se rendre chez le médecin du coin. Avortements parfois à l'étranger. Dans les campagnes, tout se sait. Se répète. Se déforme. Se montre du doigt. Avortements impensables.

Un nouveau numéro de téléphone national

La ministre de la Santé Marisol Touraine a martelé, tout au long de cette journée, la nécessité absolue de remettre à jour ce devoir d'information, qui doit rester anonyme et devenir facilité, pour toutes. Il y a donc un nouveau numéro de téléphone, national, le 0800.08.11.11. De n’ importe où, les femmes pourront désormais avoir quelqu'un au bout du fil, pour poser toutes leurs questions, avant de prendre leur décision.

Par ailleurs, sur le site ivg.gouv.fr, des vidéos avec des spécialistes renseigneront sur les délais, les méthodes et les conséquences. Ils cassent également les idées reçues, sur un éventuel syndrome post traumatique notamment. Des moments de vérité médicale, très loin des clichés et des regards de travers, qui, depuis 40 ans, ont toujours la dent dure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.