Cet article date de plus de six ans.

Incendie mortel à Paris : "Un enfant criait Papa Papa !"

écouter (8min)
8 morts, dont 2 enfants. Le bilan est dramatique après un double incendie, dans l'un des quartiers les plus populaires de Paris. La nuit dernière, le feu, d'origine criminelle, a pris, réveillant des familles. Deux personnes se sont jetées par la fenêtre. Les autres sont mortes, asphyxiées. Au 4 de la rue Myrha, badauds et proches sont effondrés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Toute la journée de mardi, des badauds sont venus voir l'immeuble incendié provoquant la mort de huit personnes, dans le XVIIè arrondissement à Paris  © MaxPPP)

D'un bout à l'autre du 18ème arrondissement de Paris, les gens se pressent. La plupart veulent voir, longent cette rue Myrha, passent devant les boutiques africaines et les restos de couscous, pour atteindre cette image désespérante: un immeuble brûlé. Puis, ils questionnent  n'importe qui, parlent sans savoir, racontent souvent n'importe quoi. "Quoi, vous avez vu le feu?  Et les habitants aussi, vous les avez vu?".  "Oui, j'habite juste à côté. J'ai entendu les pompiers cette nuit, j'ai entendu les cris. J'ai entendu un enfant crier Papa papa!! " .

Silence.

Un petit garçon sauvé mais orphelin 

Les regards se perdent, les larmes montent, quand des petites cousines de victimes parlent, visages défaits. Des hommes, sénégalais, arrivent, bousculent tout le monde. C'est leur famille qui est morte.

Fatoumata, une maman, et deux de ses enfants. Et aussi le papa, qui ne vit pas là, mais qui était en visite. Dans cette famille, un petit garcon restera orphelin. La nuit dernière, il dormait chez une tante, quelques rues plus loin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.