Visite de la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes à Paris

Bibliss, Léo et Eve, 10 ans, ont suivi Élodie Rey à la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes à Paris. Son métier ? Éthologue. Cela consiste à étudier les comportements des animaux.
Article rédigé par Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
La Ménagerie du Jardin des Plantes. Le Tamarin-lion doré, Singe-lion doré ou Petit singe-lion est une espèce de primate de la famille des Callitrichidae. (MNHN / FG GRANDIN)

"Quelle est la différence entre une ménagerie et un zoo ?", s'interrogent Eve, Léo et Bibliss. "La ménagerie est un terme utilisé autrefois pour désigner un zoo. Et nous, on l’a gardé. Nous sommes d’ailleurs dans le plus vieux zoo du monde ! Il a ouvert en 1794 et on a fait venir les premiers animaux (lion, ours…) de la ménagerie du château de Versailles", explique Élodie Rey.

En quoi consiste exactement son métier d’éthologue ? "Je m’intéresse aux comportements des bêtes, notamment quand il y a de petits problèmes entre eux. Par exemple, j’observe de près comment ça se passe entre les reptiles. Quand un animal est tout seul, je vais lui trouver une copine ou un copain. Donc je travaille beaucoup avec les autres zoos, pour faire venir d’autres animaux ici. Je m’occupe de leur transfert et je fais aussi partir nos pensionnaires dans d’autres parcs. Et avant de les transporter, je leur apprends à se balader en cage."

Tapir de Malaisie - Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes. (MNHN / FG GRANDIN)

Lors de la balade, on croise Tengah, un tapir malais, "la plus grosse des cinq espèces de tapir, la seule asiatique. Mais il est né au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). Tengah aime les fruits, les feuilles et la musique. Il en resterait moins de 2 000 à l’état sauvage, et environ 200 dans les parcs zoologiques du monde entier, ce qui en fait une espèce extrêmement rare. Comme le grand panda, sa robe noire et blanche lui permet de se camoufler dans la forêt tropicale humide", éclaire la spécialiste.

Grande volière - Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes. (MNHN / FG GRANDIN)

On observe aussi Tao, la panthère de Chine. "Ce mâle supporte des températures allant jusqu’à moins 30 degrés. C’est un prédateur qui se nourrit de chèvres sauvages, de rongeurs… On lui donne des petits rats et du poulet."

Le zoo abrite aussi des casoars à casque, une espèce de grands oiseaux coureurs. La femelle est plus grosse que le mâle. "C’est d’ailleurs lui qui va couver les œufs de couleur verte et s’occuper des petits. Et ils peuvent vivre 40 ans. Ils ne sont pas en voie d’extinction, mais il faut les protéger car leur nombre décroît. Ils mangent des petites souris, des rats et des fruits", précise Élodie Rey.

Nénette, l’orang-outang, est-il l’animal le plus âgé de la ménagerie ? "Non ! C’est la tortue géante des Seychelles qui a 103 ans. C’est la doyenne et elle s’appelle Périclès."

EN PRATIQUE

La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes : 57, rue Cuvier, Paris 5e.

Le Jardin des Plantes est ouvert tous les jours :

  • Jusqu'au 30 septembre 2023 : 7 h 30 - 20 h
  • Du 1er au 28 octobre : 8 h -18 h 30
  • Du 29 octobre au 29 février 2024 : 8 h -17 h 30.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.