Les guides du moutard pour les 6-12 ans

Bientôt les grandes vacances… Saviez-vous qu’il existe des guides de voyage conçus spécialement pour les juniors ? Petits et grands éditeurs proposent des collections dédiées aux 6-12 ans. La sélection d'Ingrid Pohu.
Article rédigé par Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le Routard lance la collection Mission Routard pour les enfants à partir de 8 ans, avec des infos sur la culture de la région, son histoire, tous les lieux emblématiques à explorer et un carnet d’adresses kids friendly. (GUIDE DU ROUTARD)

Itinéraires, cartes, plans de quartiers et de métro, anecdotes historiques, adresses pensées pour les enfants, dans ces guides, dédiés aux juniors, les textes sont illustrés par des dessins, photos, bulles et vignettes colorés très vivants. Le prix est compris entre 7 et 20 euros.

Le parti pris ? Donner envie aux voyageurs en culotte courte de découvrir d’autres cultures de façon simple, accessible et ludique. Loin de couvrir le monde entier, les éditeurs se concentrent sur les villes propices aux échappées belles en famille : Paris – en tête des ventes – New-York, Londres, Barcelone ou encore Bruxelles.

La maison d’édition Graines de voyageurs explore aussi les régions de France : Bretagne, Limousin ou Normandie. Comme dans la collection Copain Voyage des éditions Milan, des personnages illustrés servent de guides aux enfants.

Le guide du Routard lance ainsi une collection conçue pour les enfants à partir de 8 ans. Elle aurait pu s’appeler "Le guide du moutard", l’éditeur Hachette a opté pour Mission Routard, car les jeunes baroudeurs sont invités à jouer les enquêteurs et à résoudre des énigmes, au fil de parcours savamment fléchés.

Dans le guide consacré aux Châteaux de la Loire, on part notamment sur les traces du fantôme d’une jeune femme, Louise, qui hanterait les couloirs du château de Chenonceau. Dans celui dédié à Londres, l’un des défis consiste à éclaircir le mystère entourant la disparition d’un tableau de Buckingham Palace.

Les éditions Michelin et Quelle Histoire ont créé la collection "Les petits explorateurs". Dans ces guides, les 7-11 ans deviennent acteurs de leur voyage en suivant des jeux de piste, ponctués d’histoires et d’anecdotes éclairantes. (MICHELIN / QUELLE HISTOIRE)

Autre poids lourd du marché, les guides Michelin publient avec l’éditeur Quelle Histoire une collection format Pocket : "Les petits explorateurs". Dans ces guides, les 7-11 ans deviennent aussi acteurs de leur voyage, en suivant des jeux de piste, ponctués d’histoires et d’anecdotes éclairantes, à l’image du guide sur Lisbonne. Amusant de retrouver le système d’étoiles utilisé dans les fameux guides Verts !

Autre mastodonte, Lonely Planet et sa collection "Interdit aux parents". Point fort, les photos en noir et blanc pour les encadrés historiques.

Ludiques et pédagogiques, les guides Bonhomme de Chemin invitent les juniors à s’ouvrir aux autres cultures, langues et merveilles de France et d’ailleurs. (EDITIONS BONHOMME DE CHEMIN)

De leur côté, les Editions Bonhomme de chemin proposent des guides de voyage entièrement déclinés sous forme de jeux. Dans le Londres des enfants, des mots codés sont utilisés pour parler des Beatles. Gastronomie, religion et sport font aussi partie des thèmes abordés à l’aide de mots fléchés, devinettes et autres quiz. L’éditeur propose même des guides de conversation à hauteur d’enfants en anglais, espagnol ou japonais. Un concept qu’il décline aussi pour apprendre le Corse, le Breton, le Provençal et le Picard !

Il existe aussi Le guide de Paris en bandes dessinées qui séduit, cela va de soi, les lecteurs de manga. La BD, c’est la clé de l’accessibilité pour les éditions Petit à Petit, premiers à défricher ce créneau. Leur idée ? Raconter 30 lieux mythiques de Paris. On découvre par exemple l’histoire d’un escroc qui a voulu vendre la tour Eiffel à des ferrailleurs. Un docu-BD original pour découvrir les petites histoires qui ont fait la grande Histoire de la ville lumière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.