Cap sur le Festival International du Livre et du Film d'Aventure de la Rochelle

écouter (3min)

Cet événement se tient du 14 au 20 novembre. L'occasion de découvrir en famille les documentaires passionnants d'aventuriers venus de France et d'ailleurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Festival International du Livre et du Film d'Aventure se déroule à l'Espace Encan tout près du port de La Rochelle. (FIFAV)

De l’Alaska à la Cordillère des Andes en passant par les Alpes, le Festival international du livre et du film d'aventure de la Rochelle nous fait voyager aux quatre coins du globe.

Au menu de cette 19e édition, la crème des documentaires d’aventure. Des aventures humaines engagées, riches de sens, abordées différemment, comme le souligne le directeur du festival rochelais, Stéphane Frémond. "Parfois c’est la manière 'occidentale' qui est l’aventure à loisirs qui consiste à partir, gravir des sommets, traverser des océans, voyager au long cours. Et puis il y a l’aventure contrainte, forcée, c’est celle qu’on vit malgré soi, à son insu pour survivre, c’est l’exil, la guerre."

Les festivaliers pourront ainsi découvrir un film particulièrement poignant, sobrement intitulé Aventure, sa réalisatrice Marianne Chaud a filmé pendant trois ans des exilés venus notamment du Soudan, qui ont fui la guerre et traversé les Alpes pour rejoindre la France au péril de leur vie.

Plus léger, on suit aussi les pérégrinations du jeune Félix parti explorer la France et la Suisse ; accompagné d’une poule rousse, cet ingénieur se déplace sans aucun moyen de communication à bord d’un canoé-vélo qu’il a construit lui-même. De quoi philosopher sur la notion de liberté.

Félix Billey a parcouru la France et la Suisse à bord d'un canoé-vélo qu'il a lui même construit. On suit son aventure dans le documentaire "Félix et Chépa". (FRANCE BLEU)

A voir également en famille, Yukon, un rêve blanc de Mathieu Le Lay. Dans le Grand Nord canadien, nous voici dans le souffle du photographe animalier Jérémie Villet. Avec sa pulka et son téléobjectif, il parcourt les déserts blancs extrêmes de l’hémisphère Nord. Cet œil de lynx se fond dans un milieu sauvage immaculé, cela donne des images sublimes, ici d’une chouette, là d’une chèvre des montagnes.

Le photographe animalier Jérémie Villet en plein reportage dans le Yukon au Canada. (YUKON UN RÊVE BLANC)

Côté livres d’aventures, le festival a convié le Prix Goncourt 2011, Alexis Jenni, qui vient présenter son dernier ouvrage intitulé, Le passeport de monsieur Nansen, qui revient sur une tranche de vie du célèbre explorateur polaire.

"On accueille aussi l’alpiniste Marion Poitevin pour son livre 'Briser le plafond de glace'. Elle revient sur la place des femmes dans le milieu de l’alpinisme de haut niveau et du secours en montagne. Elle est la première, et à ce jour, unique femme à avoir intégré le groupe militaire de haute montagne."

Le surfeur américain Garrett McNamara, premier à avoir chevauché une vague géante de 30 mètres à Nazaré au Portugal, vient également présenter son autobiographie, Les Morsures de la mer.  

Dans l’espace moussaillons, une librairie jeunesse et un grand espace ludique axé sur le voyage attendent les juniors. "Et toute une programmation avec des histoires contées par des comédiens, avec des ateliers d’écriture et d’illustrations et d’arts plastiques animés par des auteurs-illustrateurs jeunesse."

Et Stéphane Frémond de conclure : "Cet événement est une sorte de passeur, c’est un trait d’union entre celles et ceux qui vivent l’aventure, ceux que cela fait rêver et ceux qui peut-être demain la vivront eux-mêmes. Donc rien que pour ça, venir au festival pour flâner à la librairie, assister à une rencontre, une projection c’est toujours un bon moment." 

LE SITE DU FESTIVAL

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.