C'est mon époque, France info

C'est mon époque. Les arnaques des dépannages à domicile sont de plus en plus fréquentes

Les dépanneurs à domicile sont de plus en plus nombreux à pratiquer l'arnaque. C'est ce qui ressort dans une enquête de la DGCCRF.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Sophie AuvigneRadio France

Mis à jour le
publié le

Un plombier répare un évier.
Un plombier répare un évier. (MYLOUPE / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)

De pire en pire : les arnaques des dépanneurs à domicile sont de plus en plus nombreuses, les montants s'envolent, les méthodes utilisées deviennent agressives... Voilà le constat de la DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Le secteur est dans le collimateur des autorités. 53% des entreprises de dépannage étaient en infraction en 2015 parmi l'échantillon contrôlé, elles sont maintenant 56%. Tous les corps de métiers sont concernés : plombiers, chauffagistes, vitriers, climatiseurs, mais la palme revient aux serruriers.  Pour changer une serrure, la facture peut atteindre 6 000 euros.

Les pièges tendus aux consommateurs

D'autres pièges attendent le client. Ça commence par ces petits cartons distribués dans les boites aux lettres, parfois bleu blanc rouge, avec numéros de téléphone d'urgence. On croirait des documents officiels édités par les mairies. Sachez que cette référence trompeuse à un service public est sévèrement punie : jusqu'à 100 000 euros d'amende.

Il y a aussi le problème du prix, pas affiché, pas annoncé ou à moitié, avec une TVA à 10 % quand finalement, elle en atteint 20. Le devis, dans la majorité des cas est remis au client après les travaux, même les bordereaux de rétractation peuvent être trafiqués.Ils mentionnent un délai de sept jours. C'est faux. Vous en avez 14 devant vous pour renoncer à engager des travaux.

Mais plus inquiétant encore, certains dépanneurs deviennent menaçants quand les clients osent faire une remarque sur les prix. Or en pleine urgence, ces pressions psychologiques sont des abus de confiance. Un délit puni d'une peine de prison pouvant aller jusqu à sept ans.

Des labels, des sites et des applis pour y voir plus clair

Ce n'est pas la première fois que ce secteur est montré du doigt. Bercy a même imaginé un slogan choc l'année dernière pour une campagne de sensibilisation auprès du grand public : "Faites vous dépanner, pas arnaquer". On a modifié la loi et depuis le 1er avril, les artisans doivent afficher leurs tarifs : taux horaire de main d'œuvre toutes taxes comprises, modalités de décompte du temps estimé, frais de déplacement. Concernant le devis, il doit être précisé par écrit s'il est gratuit ou payant et les clients doivent l'avoir en main avant les travaux, avec un décompte détaillé des prestations. Mais ça, c'est la théorie. Quand l'eau s'écoule à flot de votre lave-linge, comment être exigeant !

Il y a peut être des aides nouvelles : le label "Serruriers de France" tout récemment créé par des professionnels, ou internet et les réseaux sociaux  comme HomeServe avec son site depannetmoi ou l'application doyouno pour trouver un professionnel dans le quartier. Il y a un sacré tri à faire parmi plus de 120 000 entreprises en France!

Un plombier répare un évier.
Un plombier répare un évier. (MYLOUPE / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)