C'est mon boulot, France info

Une appli permet de repérer les préjugés sexistes au travail

Un questionnaire permet de mesurer l'intensité des stéréotypes, et l'appli fournit un outil statistique aux entreprises.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une femme et deux hommes marchent et parlent ensemble.
Une femme et deux hommes marchent et parlent ensemble. (MAXPPP)

Etes-vous, sans forcément le savoir, sexiste au travail ? Avez-vous par exemple des préjugés sur les compétences spécifiques des femmes et des hommes ? Depuis lundi 1er octobre, une appli vous permet d'y voir clair. C'est aussi un outil au service des entreprises pour qu'elles détectent d'éventuels problèmes.

"Les femmes sont plus polyvalentes et plus rigoureuses que les hommes". Vous êtes tout à fait d'accord ou plutôt pas d'accord ? "Certains métiers conviennent mieux aux hommes et d'autres aux femmes". Qu'est-ce que vous en pensez ? "Les femmes sont plus douées pour le management et la stratégie que les hommes". Pas facile de répondre à ces questions qui sont toutes issues d'une appli baptisée Meandyoutoo. On peut passer le test sur son portable, sur une tablette ou sur un ordinateur. La vingtaine de questions ne vous prendront que 10 minutes.

8 femmes sur 10 confrontées au sexisme au travail

Certaines ne sont pas évidentes. Comme quand on vous demande de réagir après qu'un chef de service et une stagiaire ont eu une aventure, consentie par la jeune fille qui avait trop bu. Harcèlement ou pas ? Nous avons hésité mais au final nous avons pu constater que nos stéréotypes de genre étaient "comme la majorité de la population", d'une intensité moyenne, mais qu'en revanche nous étions très sensible aux écarts de langage et de comportements.

Huit femmes sur dix seraient confrontées au sexisme au travail, selon une étude du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle qui date de quelques années. Ça vient bien de quelque part ! Ce test permet de se mettre au clair sur ses propres préjugés. Il vous fournit un profil, un graphique qui dessine l'intensité de vos stéréotypes. Mais c'est aussi la version payante, pour les entreprises, qui peut faire bouger les lignes. Elles peuvent établir des statistiques précises sur l'âge des répondants, le sexe ou le service où ils travaillent. Les données sont anonymes, mais elles permettent de dresser une cartographie des risques en interne. Mieux cibler s'il y a des services de l'entreprise où les préjugés sont plus ancrés qu'ailleurs. Et mettre en place un plan d'action en conséquence.

Une femme et deux hommes marchent et parlent ensemble.
Une femme et deux hommes marchent et parlent ensemble. (MAXPPP)