Cet article date de plus de huit ans.

Quinze millions d'enfants travaillent comme domestiques dans le monde

écouter (5min)
Un rapport de l'Organisation Internationale du Travail révèle que plus de quinze millions d'enfants, de cinq à 17 ans, pour les trois-quarts des filles, travaillent comme domestiques chez des particuliers, un peu partout dans le monde.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Selon les derniers chiffres publiés dans le nouveau rapport de l'OIT,  ces enfants travaillent au domicile d'un tiers ou d'un
employeur. Ils font le ménage, le repassage, la cuisine, le
jardinage, l'approvisionnement en eau, la garde d'enfants ou les soins aux
personnes âgées.

Souvent victimes de violences, ils sont
souvent éloignés de leur famille et dissimulés aux regards extérieurs.

Le travail domestique des enfants n'est pas
reconnu comme une forme de travail des enfants dans de nombreux pays en raison
de la relation trouble qui les lie à la famille qui les emploie, indique le
rapport.

Plus on gagne...plus on gagne !

Que les gros salaires lèvent le doigt, ils ont plus de chance que les autres de toucher un encore plus gros salaire. C'est une étude de la CFDT qui le dit : meilleure est votre fiche de paie, plus vous pouvez être augmenté. Et évidemment, l'inverse est vrai. Quand on regarde le top des salaires, disons le quart des salariés les mieux payés, la moitié ont été augmentés l'an dernier. Et quand maintenant on prend le quart les moins bien payés, un tiers seulement ont vu leur salaire s'améliorer. Autre facteur pour gagner plus : la formation. Quand on a suivi une formation, on a plus de chance que cela se traduise sur la fiche de paie. Logique. Sauf que là encore, ceux qui sont formés, ce sont surtout les cadres. La proportion de cadres qui bénéficient d'une formation est deux fois plus importante que celle des ouvriers...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.