Cet article date de plus de neuf ans.

Quand les salariés se désengagent de leur travail

écouter (5min)
Un fléau sournois minerait les entreprises : le désengagement des salariés. Un phénomène qui coûterait cher à l'entreprise. A son origine, souvent des petits détails, des "irritants sociaux", comme les définit Hubert Landier, qui vient de consacrer un rapport à cette question.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Hubert Landier, qui vient de remettre un rapport sur le désengagement à l'Institut de l'entreprise, et auteur de "18 raisons de détester son entreprise", aux éditions François Bourin.

Ces métiers où l'on grignote toute la journée

Dans certains métiers, on passe sa journée à picorer... Et au premier rang de ces métiers où l'on grignote toute la journée, ce qu'on appelle "les métiers de bouche". Boulangers, pâtissiers, charcutiers, métiers de l'agro-alimentaire... C'est une diététicienne qui dresse ce constat de bon sens sur le site du Figaro.fr. Ariane Grumbach note aussi une nette montée du grignotage dans les professions où l'on travaille seul, en poste, la nuit. Ces salariés mangent "pour se redonner du courage et de l'énergie", explique la diététicienne, qui établit aussi un lien net entre le niveau de stress et le nombre de petites pauses gourmandes dans la journée de travail. On reviendra bientôt sur le sujet dans cette chronique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.