Cet article date de plus de neuf ans.

Les salariés d'un grand groupe apprennent à lire aux employés de leur société de nettoyage

écouter (5min)
L'illettrisme toucherait 9% de la population en âge de travailler. Ces salariés qui ont du mal à lire, à écrire et compter; on les croise tous les jours sans rien savoir de leurs difficultés. Mais dans certaines entreprises, un mouvement d'entraide s'est enclenché.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'idée est venue il y a cinq ans à une responsable des ressources humaines, au siège de l'Oréal, à Clichy. En voyant ces silhouettes qui traversent silencieusement les open spaces, pour vider les poubelles ou nettoyer les sanitaires. Des employés d'entreprises de nettoyage qui souvent parlent mal le français, ne l'écrivent pas, maîtrisent mal les codes... Avec les salariés du grand groupe, ils forment deux populations qui ne s'adressent pas la parole... D'où l'idée tout simple d'attribuer aux employés qui le souhaitent deux "tuteurs" bénévoles pour sortir de leur isolement... et surtout de leur illéttrisme.

Depuis l'initiative a fait des émules. Dominique Frémaux, la cheville ouvrière de l'opération, a créé l'association B'A' Ba, qui se propose de décliner la méthode dans d'autres entreprises et dans d'autres secteurs. TF1, Orange, La Poste, Manpower et Publicis vont rejoindre L'Oréal dans cette démarche. D'autres grands groupes pourraient signer dans les jours à venir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.