Cet article date de plus de huit ans.

Dialogue social : comment ça se passe dans les entreprises qui le pratiquent

écouter (5min)
Le projet de loi sur la "flexisécutité" est examiné ce mercredi par le gouvernement. Parmi les dispositions, une amélioration du dialogue social. Un think tank réclame que les salariés soient incités et aidés à prendre des responsabilités dans les instances de représentation du personnel, comme cela se pratique déjà dans certaines entreprises.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Deux jours avant l'examen, mercredi en Conseil des ministres, du projet de loi de "sécurisation de l'emploi" issu de l'Accord national interprofessionnel signé le 11 janvier dernier par les partenaires sociaux, l'Institut de l'entreprise, un think tank proche du patronat, publie une note "Dialogue social, l'âge de raison", dans laquelle il préconise notamment de faciliter et d'encourager le passage des salariés par les instances de représentation du personnel (comité d'entrepries, délégués du personnel, CHSCT).

"Il s'agit de valoriser le passage des salariés par une IRP (instance de représentation du personnel) en renforçant l'employabilité des représentantsc du personnel : s'engager dans une IRP ne doit plus être une voie sans retour, mais une étape inscrite dans un parcours de
carrière", écrit notamment le think tank.

Hubert Landier, expert en relations sociales, a piloté ce rapport.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.