Cet article date de plus de deux ans.

C'est mon aventure. Avec Niels Dutrievoz, membre-fondateur de l’expédition Antarctique 2.0°C

Niels Dutrievoz, 23 ans, étudiant en sciences du climat à l’École Normale Supérieure de Paris-Saclay s'apprête à se lancer dans l’expédition Antarctique 2.0°C pour partir à l'assaut du continent austral. Cette aventure à la voile a pour objectif d'étudier les effets du réchauffement climatique. Mike Horn en est l’un des parrains.

Article rédigé par France Info, Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Etudiant en science du climat à l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay, Niels Dutrievoz est à l'origine de l'expédition Antarctique 2.0°C qu'il prépare depuis deux ans. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

"Pour moi l’aventure, c’est l’état d’esprit dans lequel on se trouve lorsqu’on est prêt à accepter l’inconnu. Pour reprendre la belle formule de Jankélévitch, c'est 'le surgissement de l’avenir'. Donc c’est quand on est prêt à l’accepter, quand on le recherche un peu. Mais l’aventure, ce n’est pas seulement un voyage avec des péripéties, ça peut être une aventure humaine ou amoureuse."

Natif de l’Isère, Niels Dutrievoz, 23 ans, se prépare à partir de Lorient sur un voilier pour mener une expédition scientifique de 8 mois, qui va le conduire jusqu’en Antarctique.

L'équipage de Niels navique à bord de La Louise. Un voilier spécialement conçu pour évoluer dans les régions polaires. (ANTARCTIQUE 2.0°C)

Avec cinq autres camarades des Écoles normales supérieures (ENS), issus de plusieurs disciplines (biologie, chimie, géosciences, sociologie...), il part étudier l'impact du réchauffement climatique. "Pour ma part, je vais étudier les rivières atmosphériques, ce sont des courants aériens qui sont chargés d'humidité et de chaleur".

Les scientifiques savent que la fonte des glaces en Antarctique va bientôt s'accélérer l'idée c'est de comprendre quand et quels en sont les processus précis. Plus 4 degrés, c'est la trajectoire vers laquelle on se dirige d'ici 2100 si on continue à vivre dans un monde qui repose à ce point sur les énergies fossiles

Niels Dutrievoz

à franceinfo

Contenir l'élévation de la température moyenne de la planète en dessous de 2 degrés par rapport à l’ère préindustrielle, c'est ce qu'indique l'article 2 de l'Accord de Paris. "En 2015, la signature de l’Accord de Paris lors de la COP 21 a marqué un tournant dans la lutte contre le changement climatique. Les pays signataires se sont engagés à œuvrer en faveur d’une réponse commune à la crise climatique et environnementale. Deux degrés deviennent une limite mondiale à ne pas dépasser en même temps qu’un symbole, celui d’un combat pour la préservation de notre planète. D'où le nom choisi pour notre expédition."

Niels Dutrievoz et ses camarades vont mettre le cap sur la banquise de l'Antarctique. (NIELS DUTRIEVOZ)

Un véritable laboratoire scientifique est aménagé à bord du voilier polaire La Louise sur lequel l'équipe va embarquer et vivre pendant six mois. Objectif : collecter, traiter et stocker les échantillons nécessaires aux différents projets de recherche des étudiants.

Planning prévu pour l'expédition :

- Septembre 2021 : départ depuis Lorient

- Mi-novembre 2021 : arrivée à Ushuaïa

- Début décembre 2021 : arrivée aux îles Malouines

- Fin décembre 2021 : arrivée à Deception Island

- Janvier 2022 : arrivée au sud de la péninsule dans une base scientifique

- Mars 2022 : départ de la base pour Ushuaïa

- Avril 2022 : arrivée à Ushuaïa et retour en France

L'équipe étudiante du projet Antarctique 2.0 C° (ENS PARIS SACLAY)
POUR SUIVRE L'EXPEDITION ANTARCTIQUE 2.0°C C'EST PAR ICI

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.