C'est mon aventure, France info

C'est mon aventure. Avec Chaïma Taodjindongar, jeune étoile du slam

Passionnée par l'écriture et la musique, cette Bordelaise de 13 ans et demi pratique le slam pour défendre les causes qui lui tiennent à coeur comme la protection de l'environnement. Voici son aventure.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Chaïma, 13 ans et demi, jeune pousse du slam
Chaïma, 13 ans et demi, jeune pousse du slam (MALIKA FERRARA)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Pour moi l’aventure, c’est principalement découvrir quelque chose de nouveau, explique Chaïma. C’est faire de nouvelles expériences, ça peut être rencontrer de nouvelles personnes, mais l’aventure, c’est un peu l’inconnu pour moi… et c’est beau l’inconnu !"

Les mots sonnent comme une aventure pour Chaïma Taodjindongar. A bientôt 14 ans, cette collégienne bordelaise pratique un slam engagé pour sensibiliser aux grands maux de la société et explorer de nouveaux espaces poétiques, à la croisée des lettres et de la musique.

Un moyen d'expression depuis son plus jeune âge

A peine installée dans l'un des studios d'enregistrement de franceinfo, la jeune artiste précise : "L’écriture a toujours été pour moi un moyen d’expression que j’affectionne depuis que je suis toute petite. Que ce soit en écrivant des histoires, des poésies ou maintenant le slam. Et quand j’ai découvert le slam, qui est relié à la musique, ça m’a paru tout de suite un très bon moyen d’expression pour toucher les gens. Parce que la musique, ça touche pratiquement tout le monde. Et donc je me suis dit que c’était un très bon moyen pour faire passer mes messages et trouver des solutions."

A l’âge de 10 ans, en avril 2018, Chaïma Taodjindongar est sacrée Championne de France junior de slam, individuel et équipe.
A l’âge de 10 ans, en avril 2018, Chaïma Taodjindongar est sacrée Championne de France junior de slam, individuel et équipe. (MALIKA FERRARA)

A l’âge de 10 ans, en avril 2018, Chaïma est sacrée championne de France junior de slam, individuel et équipe.

On m'a dit que je faisais preuve de maturité mais pour moi c'est juste un recul à prendre par rapport à ce qui se passe dans le monde.

Chaïma Taodjindongar

Chaïma a écrit et composé un slam intitulé Données dans lequel elle clame : "On n’est plus que des données dans des ordis bien ordonnés."

Comment prendre du recul quand on fait partie d'une génération née avec les écrans ? 

"J'aime bien utiliser mon téléphone portable parce que ça permet de créer du lien avec les gens, ou de se tenir au courant des informations, commente la collégienne. Mais là encore, il faut être capable de prendre ses distances pour ne pas tomber dans une addiction."

Dans ce texte, Chaïma écrit aussi : "Lire devient interdit." "Parce qu'avant, la lecture c'était le seul moyen de s'évader, souligne Chaïma. Et maintenant avec les jeux vidéos et les réseaux sociaux etc...lire c'est devenu un petit peu démodé. Alors oui, ça fait mal, parce que lire est une très grande source de savoir. Pour pouvoir parler de ce que l'on veut, il faut avoir un vocabulaire assez grand, sinon on est assez limité."

On n'a pas de liberté quand on n'a pas assez de mots. En même temps, les mots peuvent impacter notre conscient et notre subconscient et donc ils représentent vraiment des portes ouvertes.

Chaïma

Chaïma Taodjindongar a enthousiasmé le public avec ses slams lors de la conférence Youth For Good au Cube à Issy-les-Moulineaux en juin dernier.
Chaïma Taodjindongar a enthousiasmé le public avec ses slams lors de la conférence Youth For Good au Cube à Issy-les-Moulineaux en juin dernier. (CECILE FLASAQUIER)

Chaïma a participé en juin dernier à Issy-les-Moulineaux, près de Paris à la première édition de YOUTH FOR GOOD®, une conférence qui donne la parole aux jeunes qui changent le monde. Instagram: @youthforgood_

Texte écrit par Chaïma à l'occasion des 100 ans de la radio

"Cela fait déjà cent ans qu'un art est né
Que d'autres ont convergé pour rassembler petits et plus âgés
Déjà cent ans que tous les jours une voix rassurante nous porte et nous emporte
Vers des contrées toutes différentes et des histoires de toutes sortes

Mettre de l'information grande nouvelle ou avec discrétion
Au service de la population
Poètes bienfaiteurs qui nous ouvrent de nouvelles portes
Vers un monde plein de douceur
C'est un remerciement que je vous adresse aujourd'hui
Car c'est en vous écoutant que beaucoup ont grandi."

Chaïma slame pour "Mme laTerre", en 2019

Chaïma, 13 ans et demi, jeune pousse du slam
Chaïma, 13 ans et demi, jeune pousse du slam (MALIKA FERRARA)