C'est mon argent, France info

Gare aux arnaques

L’ AMF- l’autorité des marchés financier, la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes viennent de publier un communiqué qui dénonce des promesses mirifiques de gains pour palier la faiblesse du rendement du Livret A. Des promesses véhiculées par des sites internet. Des promesses qui n’engagent que ceux qui les croient ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les arnaques du Plan B © Fotolia)

Il existe  effectivement une campagne de communication dite  Plan B qui promet un rendement de 12% à des investissements qui sont présentés comme une alternative au  livret A.

Une arnaque

C’est une arnaque pour plusieurs raisons. Sur le marché, il n’existe aucun placement comparable au Livret A qui offre une telle rémunération. Impossible si l’on veut placer son argent sans prendre le risque d’espérer, et encore en optimisant au maximum, 4% de rendement.  

Ensuite les sites qui proposent ce fameux  Plan B n’ont reçu aucun agrément  de l’AMF ou encore de l ‘ACPR Banque de France même si elles affirment le contraire.

Enfin, la plupart des sites qui commercialisent le  Plan B ont été mis en place par des sociétés dont le siège social se trouve à Chypre.

Pourquoi à Chypre ?

Vous vous souvenez de notre mise en garde concernant le Forex, la spéculation sur les monnaies. Là encore, les sociétés en question ont le plus souvent leur siège social à Chypre. Tout simplement parce que Chypre  accorde facilement l’autorisation  d’exercer. Une fois obtenue, les sites en question prospectent dans toute l’Union européenne. Bien sûr, l’AMF publie des mises en garde comme ce communiqué. Mais encore faut-il les lire…

Que signifie l’appellation Plan B ?

Le B veut dire "binaire" . C’est de la pure spéculation. Il s’agit d’options binaires, autrement dit, d’un choix gagnant ou perdant sur un actif, par exemple  sur une monnaie ou sur le prix de l’or. Un cours est fixé.

Si vous l’atteignez, vous gagnez avec un effet de levier. Si le cours n’est pas atteint vous perdez votre mise. C’est quitte ou double. Comme vous le voyez c’est très loin du Livret A ou encore d’un investissement. C’est de la pure spéculation.

Non seulement comme dans le FOREX, c’est beaucoup plus facile de perdre que de gagner mais des courtiers indélicats en profitent pour, en plus, escroquer leurs clients.

Il s’agit, en particulier de l’impossibilité de retirer son argent ou encore de la fraude à la carte bancaire car à l’ouverture de votre compte vous transmettez vos coordonnées bancaires.

Comment faire pour ne pas se faire escroquer avec le Plan B ou par un autre moyen ?

Quelques conseils de bons sens. Un rendement élevé est forcément assorti d’un risque important. Il faut se renseigner auprès des sites de l’AMF, de l’ACPR, de DGCCRF. Ne jamais croire au Père Noel, quel que soit la période de l’année.

Et méditer le conseil du meilleur conseiller financier, à la portée de tous : le "nénarque" , dans Astérix le Légionnaire . Avant de s’engager et de signer : "si toi pas avoir compris, toi pas avoir signé" . De cette manière, le ciel ne vous tombera pas sur la tête.

(Les arnaques du Plan B © Fotolia)