C'est mon argent, France info

Combien vous coûtent réellement vos cartes bancaires ?

Une carte bancaire même quand elle est offerte, comme c’est le cas pour les banques en ligne, n’est jamais gratuite. Car la cotisation annuelle n’est pas la seule dépense.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le coût des cartes bancaires varie en fonction des services proposés. © Fotolia)

Pour commencer, il y a le coût des retraits…

Retirer de l’argent dans un distributeur hors du réseau de votre enseigne  est très souvent facturé, et à l’étranger, le coût des retraits peut s’avérer élevé. Un sondage Ifop/ Travelex sur l’utilisation des cartes bancaires par des étudiants vivant en dehors de leurs pays indique que pour un retrait de 250 euros, l’utilisateur paie en moyenne 10 euros de commission. On retire 250 euros au distributeur et l'on est facturé 260 euros.

Les frais de retrait ne sont pas les seuls services facturés

Il peut y avoir également des frais d’opposition et des frais de renouvellement  en cas de perte et de vol. Ou encore une franchise qui reste à votre charge  dans le cadre d’opérations frauduleuses effectuées à votre insu.

Et ce n’est pas tout, en particulier pour les cartes dites gratuites, il faut surtout bien lire attentivement les conditions d’utilisation qui vous sont remises. Par exemple, il peut y avoir des frais de dépassement de plafond de retrait, des frais de capture de carte au distributeur ou encore des frais de renouvellement de carte. Toutes les banques n’appliquant pas les mêmes tarifs, le mieux est encore de les comparer, car il existe des cartes bancaires très différentes les unes des autres.

Des bleues, des jaunes, des noires…à débit immédiat ou débit différé. Avec services compris dans l’abonnement (assistance à l’étranger, rapatriement, remboursement de billets de transport, etc…) ou sans services annexes. Il y a aussi les cartes sans banques, les cartes anonymes  (émanant de banques étrangères car c’est interdit en France), ou encore les cartes prépayées qui se rechargent avec  un code à la manière des mobicartes.

Comment choisir la bonne carte bancaire ?

Cela dépend d’une part de votre banque, et d’autre part de vous. La banque tiendra compte de vos revenus ou de votre patrimoine. Elle vous dirigera, si vous faites partie des clients VIP, vers les services de banques privées. Avec une carte haut de gamme du type Visa infinit , cela coûte de  240 euros à 355 euros de cotisation annuelle tout de même. Vous aurez accès à un concierge, à une aide juridique, à des services de gardes d’enfants ou même à la possibilité que l’on vous organise des réceptions !

Pour  le commun des mortels, c'est autre chose... Tout en bas, il y a la Visa électron  ou la maestro Mastercard soumises à autorisation systématique. Ce qui peut vous causer bien des soucis à la pompe à essence ou au restaurant. Environ 30 euros de cotisation annuelle. Ensuite, il y a les Visa ou les Mastercard classiques, environ 54 euros. Enfin,  la Visa Premier   ou la Gold Mastercard . Un peu plus de 150 euros en moyenne et qui permettent davantage de retraits en plus de bénéficier de services utiles, surtout à l’étranger. Alors pour bien choisir, il faut d’abord bien analyser ses besoins, et trouver la carte qui correspond à sa façon de vivre. Dépensier, radin,  flambeur, connectés en permanence, voyageurs réguliers... il existe une carte bancaire pour chacun !

(Le coût des cartes bancaires varie en fonction des services proposés. © Fotolia)