C'est mon argent, France info

C'est mon argent. Le Grand Paris et l'immobilier : des affaires à saisir ?

Le marché immobilier dans Paris intra-muros est saturé, mais on peut investir dans certaines villes du Grand Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les travaux du Grand Paris de la future ligne 15 à Villejuif (Val-de-Marne), le 5 décembre 2017.
Les travaux du Grand Paris de la future ligne 15 à Villejuif (Val-de-Marne), le 5 décembre 2017. (MAXPPP)

Il y a évidemment des affaires à saisir dans le Grand Paris et ses projets immobiliers. À l’heure où le marché immobilier dans Paris intra-muros est complètement saturé, ça peut être vraiment intéressant d’investir dans certaines villes du Grand Paris.

Il faut réaliser que ce qui se passe aujourd’hui à Saint-Denis par exemple, c’est exactement la même chose qu’à Boulogne et Issy-les Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, il y a une vingtaine d’années. Et il y a une fenêtre de tir avant que les prix ne grimpent trop. Même si cela demande de se projeter, car certaines lignes de métro ne verront le jour qu’en 2030. Et encore certains projets ont été repoussés.

Il ne faut pas investir n’importe où n’importe comment

Il faut cibler les villes où les nouvelles gares vont être construites. Investir à moins de 800 mètres de l’une d’entre elles est probablement un pari gagnant. Sur le site du Grand Paris, il est très facile de voir la localisation exacte des futures gares. À Colombes, Nanterre, Saint-Denis par exemples, les constructions se multiplient. Le marché est extrêmement dynamique. Ces communes font partie des villes phares du futur Grand Paris. Avec les JO en 2024, Saint-Denis, mais aussi Saint-Ouen et Aubervilliers vont être la vitrine du monde pendant trois semaines et vont profiter de grands travaux d’infrastructure. 

Des opportunités au sud de Paris

La ligne 15 sera le métro en rocade autour de Paris devrait être mise en service pour 2024. Des communes comme Bagneux, Cachan, Le Kremlin-Bicêtre ou Villejuif offrent de belles perspectives. Bagneux, par exemple, est à 4 300 euros du mètre carré, alors que Montrouge et Clamart, juste à côté, sont à 7 000 euros. On imagine bien que les prix vont fortement augmenter une fois que Bagneux sera à seulement 26 minutes de la Défense en transports en commun. Son potentiel d’attractivité sera décuplé. 

Les "clusters" sont de bons arguments pour investir. C’est sans doute une bonne idée de parier sur ces pôles d’attractivité. Il y en aura sept prévus tout autour de la capitale pour désengorger Paris intra-muros. Des communes comme Nanterre, Le Bourget, Fontenay-sous-Bois pourraient voir leurs prix s’envoler, sans oublier tout le plateau de Saclay. La ville bénéficie déjà du positionnement de “Silicon Valley” française.

Les travaux du Grand Paris de la future ligne 15 à Villejuif (Val-de-Marne), le 5 décembre 2017.
Les travaux du Grand Paris de la future ligne 15 à Villejuif (Val-de-Marne), le 5 décembre 2017. (MAXPPP)