Cet article date de plus d'un an.

Sportifs du dimanche : si votre activité physique dure assez longtemps, c'est parfait

En dehors des vacances, le dimanche est peut-être le seul jour où vous arrivez à faire une activité physique. Si elle dure assez longtemps, une recherche internationale devrait vous déculpabiliser.

Article rédigé par franceinfo - Géraldine Zamansky
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 180 min
Faire du sport uniquement le weekend, c'est déjà très bien. Des chercheurs mettent l'activité physique de la semaine à égal avec les "guerriers" du sport le weekend. (Illustration) (KLAUS VEDFELT / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)

Géraldine Zamansky, journaliste au Magazine de la Santé sur France 5 nous réconforte aujourd'hui avec une découverte scientifique qui pourrait faire déculpabiliser les sportifs du weekend, qu'on appelle des "guerriers" à cause de leur pratique intense. 

franceinfo : Des scientifiques ont vraiment montré que ce qui compte, ce n’est pas le nombre de fois où on enfile un short dans la semaine mais la durée et l’intensité de l’activité effectuée ?  

Exactement. Et pour le démontrer cette équipe internationale a suivi 350 978 américains pendant en moyenne 10 ans. Ils ont comparé leur mortalité en fonction de leur activité physique. Avec trois groupes.  

D’abord ceux qui n’atteignent pas chaque semaine la barre de 150 minutes d’effort modéré, ou de 75 minutes d’effort intense, c’est-à-dire les recommandations de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé. Ensuite ceux qui passent ce cap en minimum trois sessions. Et enfin ceux qui se bougent seulement une ou deux fois, surnommés dans l’étude les "guerriers du week-end". Résultat : vous vous en doutez, la mortalité est en moyenne de 10% supérieure dans le groupe en dehors des recommandations.  

Mais, la nouveauté, c’est que contrairement à des recherches précédentes, cette étude montre qu’il y a très peu de différence entre les "guerriers" et les autres ! Tout donner pendant un entraînement de foot d’au moins 1h15 le dimanche a presque le même effet sur l’espérance de vie que 3 joggings de 25 minutes par semaine. 

Excellente nouvelle pour tous ceux qui manquent de temps avant ou après le boulot. Mais comment savoir si on bouge modérément ou intensément ?

Si vous pouvez parler en même temps, c’est plutôt une activité physique modérée, et la dose conseillée est de deux heures et demie par semaine. Si c’est impossible la moitié suffit. Et j’ai bien dit "activité physique", pas "sport". On ne fait pas seulement travailler son cœur et ses muscles sur un stade, un terrain de tennis ou en courant 10 km. Tondre la pelouse avec une machine assez lourde, cela peut être très intense ! Marcher vite ou juste marcher, bien sûr, c’est excellent.  

Une autre étude canadienne vient d’ailleurs de montrer que la meilleure façon de retrouver des forces après une alerte cardiaque, c’est la marche nordique, avec des bâtons. Comme cela fait bouger des bras, jusqu’à 90% des muscles sont mobilisés. En plus, les bâtons limitent les risques de chute. C’est donc accessible à presque tous les âges.  

Bref, l’idée, c’est que chacun puisse trouver une activité qui lui plaît sans forcément s’inscrire dans un club de sport. Et si vous la découvrez cet été, vous l’avez compris, il sera déjà très bénéfique d’en garder l’habitude, chaque week-end !

>>>L’étude de l'équipe internationale de chercheurs
      Et toujours le site Manger Bouger 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.