Cet article date de plus de cinq ans.

L'asthme, une maladie chronique incurable

écouter (5min)
C'est aujourd'hui la journée mondiale de l'asthme. Cette maladie est très répandue en France puisqu'elle concerne 4 millions de personnes ; plus de 10 % des enfants sont touchés. Les causes sont multiples : pollution et surtout allergies. La bonne nouvelle c'est que les crises provoquées par cette maladie chronique peuvent être évitées grâce à des médicaments qui sont très efficaces.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (photo d'illustration © Maxppp)

L'asthme, c'est plus de 50.000 hospitalisations en urgence chaque année. Ce n'est pas normal car cette maladie peut être efficacement traitée. On peut rappeler que l'asthme provoque une inflammation des bronches avec une conséquence : leur calibre diminue. L'air passe mal, d'où une gêne respiratoire et une respiration sifflante. On tousse en particulier la nuit avec une impression d'avoir un poids sur la poitrine. 

Des causes multiples

La pollution joue probablement un rôle mais le plus souvent cette maladie est dûe à une allergie. Il faut dire que les allergènes ne manquent pas à commencer par les acariens qui pullulent dans les tapis, dans la literie. C'est pour cela qu'il faut aérer les pièces, éviter les oreillers en plumes, préférer une literie synthétique, privilégier un sol lisse comme un parquet. Il y a aussi les pollens, les poils d'animaux, les moisissures ; des insectes comme les cafards ou les blattes et enfin certains produits : parfums d'intérieur, encens, huiles essentielles ou les aérosols qui contiennent des gaz irritants. Mais les allergies ne sont pas les seules causes de l'asthme qui peut résulter d'infections virales à répétition, de rhumes et de  bronchites, mais aussi d'une exposition au tabagisme passif.

Chez un enfant asthmatique, l'effort provoque souvent des signes d'asthme qui apparaissent généralement cinq à 10 minutes après l'arrêt de cet effort. Pour autant, un enfant asthmatique doit participer à des activités physiques car la pratique régulière d'un sport diminue l'intensité des crises alors que l'absence d'activités physiques peut aggraver un asthme. Le secret est de choisir un sport adapté : le hand ball est conseillé comme la natation mais il faut avant tout que le sport plaise à l'enfant pour qu'il y aille avec plaisir.

Contrôler son asthme 

D'abord il faut savoir que l'asthme est une maladie incurable mais on peut éviter les crises avec un traitement de fond, le plus souvent des corticoïdes inhalés. Des médicaments à prendre tous les jours, sans interruption. Si malgré ce traitement les crises persistent c'est que l'asthme n'est pas bien contrôlé. Dans ce cas il faut revoir son médecin qui éventuellement changera le traitement. Mais cela peut aussi venir d'une mauvaise utilisation de l'inhalateur qui ne délivre pas la dose nécessaire de médicament. C'est pourquoi il est intéressant de participer à des séances d'éducation dans des écoles de l'asthme, il y en a plus de120 en France. On y apprend à bien utiliser un inhalateur mais aussi à gérer une crise et à connaître les facteurs qui déclenchent ces crises. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'est ma santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.