Alertes à la listeria : fromages, aliments crus ou fumés, et autres jambons, saumons et rillettes…

écouter (243min)

C’est Noël, et vous avez peut-être prévu un plateau de fromages, du saumon, après quelques tranches de saucisson à l’apéritif. Alors attention, avant de les mettre sur la table, allez vérifier qu’ils ne font pas partie de la liste des produits rappelés par les autorités sanitaires.

Article rédigé par
Géraldine Zamansky - franceinfo - Edouard Marguier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La listeria monocytogenes (agent responsable de la listériose) peut être dangereuse particulièrement pour les femmes enceintes, les personnes en chimiothérapie et les personnes âgées. (KATERYNA KON / SCIENCE PHOTO LIBRA / GETTY IMAGE)

Pour éviter les mauvaises surprises lors de vos repas de fêtes, vérifiez que certains aliments comme le saumon, les rillettes, le fromage, les aliments crus ou fumés, ne font pas partie de la liste des produits rappelés par les autorités sanitaires. Les précisions de Géraldine Zamansky, journaliste au magazine de la Santé sur France 5.

franceinfo : Géraldine, vous avez constaté une multiplication des alertes concernant des aliments contenant une bactérie, la listeria ?

Géraldine Zamansky : Exactement. Et le responsable du Centre national des listeria à l’Institut Pasteur m’a expliqué que cette bactérie est particulièrement menaçante lorsqu’elle se trouve dans les produits laitiers. Les fromages frais en particulier. Il faut aussi se méfier des aliments crus ou fumés, des charcuteries, des crustacés… Surtout s’ils sont restés longtemps au frigo.

Car la listeria est détruite par la cuisson, mais elle adore le froid. C’est là qu’elle prolifère. Les dates limites de consommation sont justement conçues pour réduire les risques d’une prolifération dangereuse pour la santé. Car nous pouvons seulement nous défendre face à une petite quantité de bactéries. D’ailleurs, les producteurs doivent la normalement la contrôler systématiquement.

Mais il arrive que les seuils dangereux soient dépassés comme le montrent les alertes de ces derniers jours ?

Ces alertes concernent effectivement des produits variés comme de la tomme de brebis, du fromage de chèvre, du Saint-Nectaire… Mais aussi certains saumons, jambons, et des rillettes. Si un des produits de la liste est dans votre frigo, surtout, détruisez-le ou rapportez-le au point de vente. Et nettoyez tout car cette bactérie peut survivre dans l’environnement.

Le premier symptôme est la fièvre, parfois accompagnée de maux de tête ou de courbatures. Le risque de complications est bien sûr plus grand chez les personnes âgées, et celles dont les défenses immunitaires sont fragiles à cause d’une chimiothérapie par exemple.

Avec une menace particulière pour les femmes enceintes. Car la future mère risque de n’avoir aucun symptôme particulier, à l’entrée de la listeria dans son organisme. L’alerte arrive souvent quand la bactérie a déjà réussi à atteindre le fœtus et elle peut entraîner une atteinte fatale.

Il ne faut donc pas s’accorder un petit écart de Noël ?

Et non, désolée, neuf mois sans votre fromage préféré, et un Noël sans saumon, cela peut sembler difficile mais la menace de la listeria est bien réelle. C’est la deuxième cause de mortalité d’origine alimentaire, derrière une autre bactérie, la salmonelle.

Celle-ci peut être présente dans le même type d’aliments, ainsi que dans les œufs par exemple. Et si vous consultez la fameuse liste d’alertes, vous verrez qu’elle a aussi été à l’origine de contaminations récentes. Alors désolée pour cette chronique un peu triste le jour de Noël, mais si elle vous évite une intoxication, nous aurons justement contribué à préserver la fête !

Le lien vers cette fameuse liste d'alertes ici

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.