C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Un crédit gratuit, le prêt à taux zéro ou PTZ

Il vous permet de financer sans intérêt 40 % de l’acquisition de votre résidence principale. Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr précise les conditions nécessaires pour bénéficier de ce PTZ.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Façade d\'immeuble sur laquelle est apposée une annonce de vente de biens mobiliers à Paris.
Façade d'immeuble sur laquelle est apposée une annonce de vente de biens mobiliers à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

D’abord, le prêt à taux zéro ne peut financer que l’acquisition de la première résidence principale. Ensuite, il est réservé aux ménages qui ont des ressources modestes ou intermédiaires ; mais en pratique, la plupart des ménages peuvent y prétendre.

On peut désormais obtenir un PTZ pour du neuf et de l’ancien ?

Effectivement ! Réservé initialement au neuf, il a été étendu l’année dernière à l’ancien à condition de réaliser des gros travaux de rénovation. Ces travaux doivent représenter au moins 25 % de l’opération.

Quel est le montant maximum du prêt à taux zéro ?

D’abord, une remarque d’importance : on ne peut pas financer tout le bien avec un PTZ, mais il permet quand même d’en financer 40 % sans payer d’intérêts. Le montant du PTZ dépend du prix d’acquisition, de la composition du foyer et de la localisation du logement.

En fonction de ça, le montant maximum du prêt à taux zéro est de 40.000 euros pour une personne seule en zone rurale et de 138.000 euros pour une famille nombreuse dans une grande agglomération.

Le mieux pour connaître le montant de votre PTZ, c’est de consulter le simulateur du ministère sur le site logement.gouv.fr. 

Le PTZ, ça reste un prêt qu’il faut rembourser ?

Oui mais on ne le rembourse pas immédiatement, il y a un différé. Cela améliore la situation de l'emprunteur puisque le différé lui permet d'alléger sa charge de remboursement au départ et pendant toute la première période pour faire face à ses autres prêts.

Est-ce que le prêt à taux zéro est remis en cause si je déménage ?

Le logement doit rester la résidence principale au moins six ans après le versement. Et puis, si votre déménagement est justifié par un motif légitime prévu par la loi, comme une mutation professionnelle ou un divorce, vous pouvez mettre le logement en location avant la fin de ce délai de six ans.

Finalement, comment obtenir cette aide ?

Lors de la recherche de votre prêt principal, il faut solliciter le PTZ auprès de votre banque. A noter que d’autres prêts aidés sont disponibles, notamment auprès des collectivités locales : la ville de Paris propose par exemple un prêt à taux zéro complémentaire. On peut également solliciter le prêt Action logement auprès de son employeur.

Façade d\'immeuble sur laquelle est apposée une annonce de vente de biens mobiliers à Paris.
Façade d'immeuble sur laquelle est apposée une annonce de vente de biens mobiliers à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)