C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Que faut-il savoir avant d’allumer son feu de cheminée ?

Cette semaine, nous nous adressons à ceux qui ont une cheminée. Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr, revient sur les feux de cheminées interdits un temps en Île-de-France. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bientôt l\'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées
Bientôt l'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées (MAXPPP)

Il y a effectivement eu un micmac qui a pris fin l’année dernière : aujourd’hui, en Île-de-France, les feux de cheminées en foyer ouvert, c’est-à-dire sans vitre de protection ni enceinte de combustion, sont autorisés seulement s’il s’agit d’un chauffage d’appoint ou d’agrément (une petite flambée de temps en temps). En revanche, si on veut se chauffer principalement avec sa cheminée, il faut obligatoirement posséder un foyer fermé, qui permet un chauffage plus efficace et moins polluant. Et à Paris intra-muros, le foyer fermé doit afficher un rendement minimum et une faible émission de poussières.

Et dans les autres régions ?

Dans les autres régions, il n’y a pas de restrictions, qu’il s’agisse de foyer ouvert ou de foyer fermé. Rappelons que le débat sur les feux de cheminée s’est porté uniquement sur l’agglomération parisienne, là où on enregistre régulièrement des pics de pollution, le dernier date d’ailleurs de cette semaine.

Est-ce que c’est une bonne idée de se chauffer au bois ?

Oui car le bois est une source d’énergie renouvelable et à ce titre, il permet de bénéficier d’un certain nombre d’aides financières lorsqu’on acquiert évidemment un appareil performant. Par exemple, on peut bénéficier d’un crédit d’impôt de 2.000 euros pour une chaudière très performante de 6.000 euros. Il y a d’autres aides, on peut s’adresser à l’Ademe (Agence de développement et de maîtrise de l’énergie).

Quelles sont les précautions à prendre avant d’allumer le feu dans sa cheminée ?

Il faut effectuer deux fois par an le ramonage des conduits d’évacuation, dont une fois pendant la période d’utilisation : ça vous coûtera de 50 à 200 euros par an. Si votre bien est loué, c’est une prestation à la charge du locataire.

Et puis, pour les appartements, il faut vérifier que le règlement de copropriété n’interdise pas l’utilisation de la cheminée et, de manière générale, que les fumées ne gênent pas de manière excessive les voisins.

Rappelons que depuis mars 2015, tous les logements doivent être équipés d’un détecteur de fumée, y compris ceux qui n’ont pas de cheminée. Il s’agit de prévenir les incendies mais aussi les intoxications au monoxyde de carbone. Si vous ne l’avez déjà fait, il est encore temps de s’équiper !

Bientôt l\'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées
Bientôt l'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées (MAXPPP)