C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Covid -19 : les locations de vacances vont s’adapter

 L’été approche et les vacances d’été s’organisent malgré la présence du virus. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des mesures de désinfection complète des locaux et du linge devront être prises cette année dans les locations de vacances, entre deux arrivées.
Des mesures de désinfection complète des locaux et du linge devront être prises cette année dans les locations de vacances, entre deux arrivées. (KENTAROO TRYMAN / MASKOT)

Charlie Cailloux, vous êtes conseiller juridique pour le site immobilier PAP.fr, en quoi ces vacances seront particulières ?

Dès le mois de mai, on a constaté sur PAP vacances une reprise des réservations. Evidemment, comme il est plutôt recommandé de partir en France (même si les frontières avec certains pays comme l’Espagne pourraient être prochainement réouvertes), les réservations concernent surtout la France.

Et les modes d’hébergement sont également impactés : les campings et les villages vacances seront ouverts, mais on observe un vrai bond des recherches de maisons, parce que c’est un hébergement individuel, c'est plus rassurant. Et comme il y a eu des incertitudes sur les mesures restrictives sur les plages, les maisons avec jardin et piscine sont particulièrement recherchées.   

On sait que le virus circule beaucoup moins qu’il y a quelques semaines mais qu’il est toujours présent malgré tout. Est-ce qu’il y a des consignes particulières sur la désinfection du logement par exemple ?

C’est une question qui inquiète beaucoup de nos propriétaires et sur laquelle les locataires nous interrogent beaucoup. Certains propriétaires ont même hésité à louer leur maison cet été parce qu’ils craignaient de ne pas pouvoir désinfecter suffisamment leur logement entre deux locataires. On sait que le Covid 19 peut rester actif sur certaines surfaces pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Et donc, la consigne que nous avons donné à nos bailleurs, c’est de procéder à la désinfection du logement entre chaque location. 

Donc de passer tout le logement à la Javel ? 

Non, pas à ce point là ! Ca veut dire qu’il faut nettoyer (ça, c’est classique) avec de l’eau, du détergent, du savon et ensuite passer un virucide (comme la Javel mais il y en a d’autres) sur les principales surfaces de contact (les poignées de porte, de fenêtre, les plans de travail, la table, les interrupteurs, etc.). Et idéalement, il faut laver le linge de maison à 60°C.  

En plus du ménage, faut-il laisser un délai entre les départs et les arrivées ?

Dans l'idéal évidemment, c'est une mesure de précaution supplémentaire ! Ceci étant dit, ça commence à faire beaucoup de contraintes, et ça pose évidemment la question de qui paie ce délai. C'est peut-être un peu disproportionné de rajouter ça à toutes les autres mesures. Donc si la désinfection a été bien réalisée et que chacun fait attention en se lavant régulièrement les mains, on peut estimer que le risque de contamination est très réduit.  

Si malgré ces précautions, un locataire est contaminé par le virus et accuse son propriétaire de l’avoir contracté chez lui, que se passe t-il ?

Concrètement il va être difficile, voire impossible pour un locataire de prouver qu’il a contracté le virus dans le logement. Entre la période d’incubation, son propre respect des gestes barrière pour lui et sa famille, les contacts qu’il a eu à l’extérieur, c’est très compliqué. Donc, il n'y a pas vraiment de risque juridique, d'ailleurs les propriétaires ne craignent pas un procès, c'est plus une question de responsabilité individuelle et de morale.  

De particulier à particulier
De particulier à particulier (PAP.FR)

Des mesures de désinfection complète des locaux et du linge devront être prises cette année dans les locations de vacances, entre deux arrivées.
Des mesures de désinfection complète des locaux et du linge devront être prises cette année dans les locations de vacances, entre deux arrivées. (KENTAROO TRYMAN / MASKOT)