C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Budget 2019 : quelles aides pour la rénovation ?

Vous envisagez peut-être de faire des travaux chez vous, l’État propose des aides financières pour la rénovation énergétique.

Les aides de l\'Etat en matière de rénovation énergétique se poursuivent en 2019
Les aides de l'Etat en matière de rénovation énergétique se poursuivent en 2019 (ERIC PIERMONT / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Si vous envisagez de faire des travaux chez vous, des aides financières pour la rénovation énergétique sont proposées par l'État. Charlie Cailloux, juriste pour le site immobilier PAP, précise que ces aides seront maintenues en 2019.

Ces aides seront maintenues, elles figurent dans le projet de loi de finances pour 2019 qui a été présenté cette semaine par Bercy. Il y en a deux principales :
- le crédit d’impôt de transition énergétique (le CITE
- l’éco-prêt à taux zéro.

Le CITE, qui devait être remplacé par une prime, ne le sera finalement qu’en 2020. Les professionnels du bâtiment regrettent cette temporisation : la prime est plus incitative que le crédit d’impôt, elle est versée lors de la réalisation des travaux alors que le crédit d’impôt ne bénéficie au ménage que l’année suivante.  

En quoi consiste exactement le crédit d’impôt en matière énergétique ?

Le crédit d’impôt, c’est une réduction de votre impôt sur le revenu qui représente 30% du montant des travaux réalisés. Et si vous êtes non-imposable ou si vous payez peu d’impôt, le fisc vous fait un chèque. Il y a quand même un plafond : le crédit d’impôt peut représenter au maximum 2.400 euros pour une personne célibataire et 4.800 euros pour un couple.  

Quels sont les travaux concernés ?   

La liste des travaux éligibles a tendance à se réduire avec le temps. Depuis le 1er juillet dernier, les fenêtres et les chaudières à fioul sont par exemple exclus de l’avantage fiscal. Pour bénéficier du crédit d’impôt, les travaux doivent permettre une performance énergétique minimale exigée par la loi : ce pourra être le cas si vous vous lancez dans l’isolation des murs ou de la toiture, si vous installez une chaudière ou un chauffe-eau à la fois performant et économe en énergie ou utilisant une source d’énergie renouvelable.  

L’éco-PTZ est également reconduit ?

Oui ! Comme son nom l’indique, c’est un prêt sans intérêt, sans condition de ressources, qui permet de financer des travaux d’économie d’énergie jusqu’à 30.000 euros. C’est un peu une usine à gaz ce dispositif, il devrait être simplifié en 2019. Il faut également noter que pour l’éco-prêt comme pour le CITE, les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE, c’est-à-dire reconnue garante de l’environnement.  

Où peut-on retrouver toutes les informations sur ces dispositifs ?  

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur un tout nouveau site proposé par l’Ademe, l’agence de développement et de la maîtrise de l’Energie. Il y a également d’autres aides, les aides de l’ANAH les certificats d’économie d’énergie, des aides régionales.

Ce nouveau site s’appelle faire.fr, c’est le service public d’information sur la rénovation de l’habitat. Vous pouvez même prendre rendez-vous par téléphone avec un conseiller qui étudiera avec vous vos options.

PAP.fr
PAP.fr (PAP.fr)
 

Les aides de l\'Etat en matière de rénovation énergétique se poursuivent en 2019
Les aides de l'Etat en matière de rénovation énergétique se poursuivent en 2019 (ERIC PIERMONT / AFP)