C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? Les sacs plastique en Irlande

Alors que les sacs plastique jetables sont interdits dans les rayons fruits et légumes, coup de projecteur sur l’Irlande qui a banni ces sacs il y a 15 ans.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sacs plastique sur une plage 
Sacs plastique sur une plage  (FRANZ CHAVAROCHE- NICE MATIN / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En 2002, l'Irlande n'a pas interdit les sacs plastiques jetables. Mais elle a touché sa population au portefeuille en imposant une taxe sur chaque sac, ce qui a fait baisser leur utilisation et développé les sacs recyclables.  

Il faut savoir qu’environ 1,2 milliard de sacs plastique étaient distribués chaque année dans ce pays de 4,5 millions d'habitants. Les sacs usagés se retrouvaient ensuite dans rues, dans la nature, flottant aux branches des arbres. La population les avait même surnommés "le nouveau drapeau irlandais".

PlasTax

La taxe s'appelait la PlasTax et a été appliquée sur chaque sac utilisé par les consommateurs (15 centime d'euros), ce qui n'est pas rien quand on compte sur une année de courses. L'argent récolté allait à un fond destiné à la gestion des déchets et à d'autres initiatives en faveur de l'environnement. La taxe a rapporté environ 10 millions d'euros la première année de son application.    

Les sacs jetables boudés  

Un an après l’entrée en vigueur de la taxe, la consommation de sacs plastiques jetables a diminué de 90%, alors que le gouvernement s'attendait à un recul de 40%. Parallèlement, l'utilisation de sacs recyclables s'est très fortement développée  car les commerçants devaient en proposer aux clients.

Amendes et prison en cas de fraude

Il faut dire que les mesures de rétorsions étaient plutôt douloureuses en cas de non-respect de la loi. Les commerçants étaient très surveillés et devaient tenir la comptabilité de l'argent récolté sur les sacs plastique taxés. En cas d'infraction, le commerçant pouvait payer des amendes allant jusqu'à 1.900 euros et passer par la case prison pour un an. En cas de récidive, ça faisait encore plus mal. 10 ans de prison !

L'exemple irlandais 

La Commission européenne s'est appuyée sur cet exemple pour adopter une proposition qui encourage les  membres de l'UE à taxer ou interdire l'utilisation des sacs plastiques jetables.  En France, 17 milliards de sacs sont encore consommés chaque année.  

Sacs plastique sur une plage 
Sacs plastique sur une plage  (FRANZ CHAVAROCHE- NICE MATIN / MAXPPP)