C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Les primes à la casse en Allemagne

Alors que Nicolas Hulot annonce une prime à la casse pour de nombreuses voitures, franceinfo s’intéresse aux primes en Allemagne  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

(DANIEL ROLAND / AFP)

Si la France propose des primes à la casse élargies à l’achat des voitures d’occasion dans le cadre du "plan climat", l’Allemagne a aussi eu recours à ces bonus qu’ils soient publics ou privés.   

2009, primes publiques  

Alors que la crise financière mondiale provoquait une récession généralisée, l’Allemagne a opté en 2009 pour une prime à la casse afin de relancer la demande de voitures, comme la France. La motivation écologique était au second plan.

Quand la France avait offert une prime de 1 000 euros, l'Allemagne avait mis le paquet avec 2 500 euros de bonus écologique, son nom officiel.  

Ruée sur les voitures neuves

Le mécanisme était le suivant. Les Allemands touchaient la prime dès lors qu'ils se débarrassaient d'une voiture de plus de 9 ans et qu'ils la remplaçaient par une voiture neuve ou de moins d'un an.

La prime a été lancée en janvier 2009 et les Allemands se sont rués dans les concessions. En deux mois, l'Etat avait dépensé toute l'enveloppe qu'il destinait à ces aides, soit 1,5 milliard d'euros. Il a dû prolonger la prime et porter l'enveloppe à 5 milliards d'euros. Résultat, 3,8 millions de voitures neuves se sont été vendues en 2009, un record.  

2017, primes des constructeurs

Des primes privées versées par les constructeurs sont apparues en aout 2017, et sont une des conséquences du dieselgate qui a largement terni l'image des grandes marques automobiles allemandes. Les ventes de voitures diesel reculent dans ce pays où ce type de motorisation encore fortement implanté. De plus, des villes comme Stuttgart ou Munich veulent l'interdire.  

Sauver le diesel

Les primes mises en place cet été sont destinées à éviter le déclin définitif du diesel. Les constructeurs versent une prime aux Allemands qui se débarrassent de leur ancien diesel trop polluant (norme inférieure ou égale à Euro 4) en échange de l'achat d'une voiture de norme Euro 6, dont les nouveaux Diesel, moins sales.  

Le mois dernier, le géant de l'automobile allemande ont tous lancé leur offre, que ce soit BMW, Mercedes Benz ou Volkswagen, qui possède aussi Porsche. Les primes vont de 2000 euros en général, jusqu’à à 10.000 euros chez Audi pour le modèles le plus chers. Et les constructeurs allemands ne se contentent pas du marché intérieur puisqu'ils proposent aussi ces primes aux automobilistes européens.

(DANIEL ROLAND / AFP)