C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La légalisation du cannabis en Uruguay

Alors que Benoit Hamon prône la légalisation du cannabis afin d'en finir avec les trafics, coup de projecteur sur l’Uruguay, le premier pays au monde à avoir légalisé le cannabis.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un plan de cannabis chez un habitant de Montevideo en Uruguay 
Un plan de cannabis chez un habitant de Montevideo en Uruguay  (MIGUEL ROJO / AFP)

L'Uruguay, pays sud-américain de 3,5 millions d'habitants, a légalisé le cannabis en décembre 2013. Légalisation de la production, de la distribution et de la consommation.

Tuer le trafic

Le pays a pris cette décision pour tenter de terrasser le trafic de drogue, encadrer la consommation et maitriser la qualité de la drogue. Il s'agissait de réguler toute la chaine de ce business.

La production

Chaque Uruguayen peut cultiver jusqu'à six plans de cannabis et produire au maximum 480 grammes par an pour sa consommation personnelle. La population peut aussi monter des associations de 15 à 45 personnes pour cultiver jusqu'à 99 plans.

Et puis, des sociétés privées peuvent produire cette drogue, sous contrôle de l'Etat.

La distribution

Pour ceux qui n'ont pas décidé d'en cultiver pour leur propre usage, il existe la possibilité d'acheter 10 grammes de marijuana par semaine vendue moins d'un dollar de gramme. Ces achats se font en pharmacie.

Trafic en baisse

Le trafic est en perte de vitesse. Les consommateurs se sont largement détournés des dealers puisqu'ils ont d'autres sources d'approvisionnement plus sures avec la permission des autorités.

Système imparfait

Mais tout n’est pas rose car de nombreuses pharmacies refusent de commercialiser un produit nocif, ce à quoi les pro-cannabis répondent que les pharmacies vendent des choses beaucoup plus nocives encore. Reste que la résistance des pharmacies est un obstacle.

Par ailleurs, pour produire assez de cannabis et ne pas être concurrencé par les trafiquants, le pays doit pouvoir compter sur suffisamment de producteurs privés légaux, ce qui n'est pas encore le cas.

Dernier soucis, même si la légalisation concerne les plus de 18 ans, la consommation de drogue grimpe parmi les mineurs qui fument maintenant plus de cannabis que de tabac. 

Un plan de cannabis chez un habitant de Montevideo en Uruguay 
Un plan de cannabis chez un habitant de Montevideo en Uruguay  (MIGUEL ROJO / AFP)