C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Ces pays qui abaissent l’âge de la retraite

Alors que le débat sur les retraites est relancé en France, trois pays ont décidé d’abaisser l’âge du départ à la retraite, l’Italie, la Pologne et le Canada

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une retraitée italienne
Une retraitée italienne (LEEMAGE / AFP)

Si la plupart des pays développés allongent de la durée d'activité et retardent le moment du départ à la retraite, l’Italie, la Pologne et le Canada suivent un mouvement inverse.  

Italie  

La coalition populiste entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles  avait promis une réforme des retraites radicale. Avant son arrivée au pouvoir, l'âge de la retraite était de 66 ans et 7 mois et devait passer à 67 ans en 2019. Trop vieux, pour le nouveau gouvernement qui a décidé de frapper un grand coup avec la possibilité de partir à retraite à compter de 62 ans et 38 années de cotisations.   

Cela va représenter un million de retraités supplémentaires. Le gouvernement italien espère qu'ils seront remplacés par des jeunes qui cherchent du travail. La coalition a prévu que le nouveau système coûterait 4 milliards d'euros cette année et 8 milliards en 2020. Le FMI s'inquiète de cette mesure coûteuse pour les finances publiques qui risque de rendre l'Italie plus vulnérable.  

Pologne  

Ce pays est dirigé par un gouvernement conservateur fortement teinté de populisme. Là aussi, on partait de très haut avec une retraite à 67 ans, alors que l'espérance de vie est de seulement 78 ans en Pologne. Le gouvernement a donc décidé d'abaisser l'âge du départ à la retraite à 65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes, dont l'espérance de vie est beaucoup plus longue que celles des hommes (81 ans).

Quoi qu'il en soit, beaucoup de Polonais se sont rués sur les centres de la sécurité sociale quand la mesure est entrée en vigueur à l'automne 2017. Il y a eu 64 000 demandes en une journée.  

Cela dit le gouvernement encourage les Polonais à travailler au-delà de l’âge légal pour s’offrir une meilleure pension. Pour financer sa réforme, le pouvoir voulait faire payer les plus riches, ce qui lui a été refusé par la cour constitutionnelle polonaise.   

Canada  

C'est lors de l'arrivée au pouvoir de Justin Trudeau en 2016 que l’âge de la retraite a été abaissé à 65 ans. Encore une fois, l’âge de départ avait été fixée à 67 ans à l'horizon 2023 par le gouvernement précèdent, alors que l'espérance de vie des Canadiens est de 82 ans.  

Trudeau a estimé que c'était une réponse simpliste à un problème complexe. Mais l’opposition pense que la réforme va couter trop cher, soit environ 15 milliards de dollars sur 5 ans.  

Reste que l'impact ne sera pas forcément douloureux dans la mesure où les pensions publiques ne sont pas très généreuses au Canada.

Une retraitée italienne
Une retraitée italienne (LEEMAGE / AFP)