D'où vient le "Pilk", cette boisson de Noël imaginée par Pepsi ?

écouter (3min)

Un mélange audacieux fait parler aux Etats-Unis. Proposé par la marque Pepsi spécialement pour Noël, cette boisson vise surtout les jeunes consommateurs. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des canettes de la boisson Pepsi (photo d'illustration). (RICHARD B. LEVINE / MAXPPP)

Les Américains ont des pratiques alimentaires qui paraissent, disons différentes pour nous autres Européens. Il s'agit cette fois d'un mélange d'un soda, le Pepsi avec du lait, créé spécialement pour Noël et baptisé "Pilk". Un journaliste du site américain Daily Beast l'a testé et le mot "délicieux" apparaît dans son article. Visiblement, il faut verser le Pepsi d’abord dans un verre puis le lait, sans glace si possible, mais accompagné d’un cookie... Noël oblige.

"C’est secret partagé depuis longtemps par les fans de Pepsi", assure le chef marketing de la marque. Le soda propose à ceux qui le souhaitent de poster sur les réseaux sociaux des photos ou des vidéos de leur breuvage avec la possibilité de gagner de l’argent d’ici le 25 décembre. Il y a également des variantes : le "Naughty and Ice", avec de la crème vanille en plus, ou encore le "Cherry on Top", un mélange de Pepsi cerise, de crème et de caramel.

Pepsi s'approprie une tendance Tiktok

Tout cela tient, bien évidemment, de l’opération marketing, qui permet au soda de cibler notamment les jeunes consommateurs. Pepsi surfe ici sur un phénomène qui a fait parler au printemps sur le réseau social TikTok : le "Dirty Soda", qui consiste en un mélange d’un soda et d’une boisson à base de lait. C’est la jeune chanteuse Olivia Rodrigo, interprète du tube Drivers License, qui a lancé la tendance. Elle a posté une photo d’elle avec un gobelet de la chaîne Swig. Une chaîne installée dans l’Utah justement spécialisée dans les "dirty soda", car les Mormons, très nombreux dans cet Etat de l’Ouest américain, n’ont en général pas le droit de boire d’alcool ou de boissons chaudes comme du thé ou du café. Il leur fallait donc des alternatives. Il semblerait aussi qu’au Pakistan, on consomme depuis des années le Doodh Soda, un mélange de boisson gazeuse au citron et de lait.

Pour faire la promotion du "Pilk", Pepsi n'a pas fait appel à Olivia Rodrigo, mais à l'actrice et ancienne enfant-star de Disney, Lindsey Lohan. Elle a joué notamment dans le remake de La Coccinelle mais elle a également multiplié les frasques et les abus de substances, parfois illégales. Les journaux à scandale ont fini par plus écrire sur elle que les magazines de cinéma. L'actrice effectue cependant un comeback en ce moment : elle est la star d’une comédie romantique de Noël produite par Netflix cette année par exemple. Pepsi l’a donc embauchée pour une publicité où elle se prépare du "Pilk", habillée en Mère Noël un peu sexy.

Une référence à l’un de ses films, Mean Girls, très populaire aux Etats-Unis, au point d’avoir été adapté à Broadway. Elle admet volontiers qu’elle était un peu sceptique au départ sur le concept du Pilk mais, vous vous en doutez, elle trouve la boisson à son goût désormais. Elle a même hâte que "le reste du monde l’essaie". A la vôtre... 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.