Mémorial de la Shoah : le génocide juif en BD

Une exposition de BD consacrée au génocide des juifs pendant la guerre est actuellement à découvrir au musée du mémorial de la Shoah à Paris.

FRANCE 3

L'holocauste a marqué la bande dessinée bien plus qu'on ne l'imagine. Mickey au camp de Gurs, Superman, Maus, autant d'oeuvres majeures exposées pour la première fois au musée du mémorial de la Shoah à Paris. 200 documents originaux sont présentés, parmi lesquels l'oeuvre d'une jeune auteure de BD, Fanny Michaëlis, inspirée par l'histoire de son grand-père. "J'ai un souvenir très important pour moi quand j'étais petite, une fois de l'avoir vu pieds nus et d'avoir vu ses pieds qui étaient très gravement abîmés parce qu'il avait été en camp. Je pense que pour les jeunes générations, ce qui est important, c'est de surtout ne pas considérer que ces choses-là sont derrière nous et qu'il faut toujours être vigilant à comment le monde peut déraper à nouveau dans la persécution, la terreur", confie à France 3 la jeune femme.

Un souvenir bien présent

L'histoire de la Shoah a marqué de nombreux auteurs célèbres comme celle du créateur d'Astérix, racontée par sa fille, Anne Goscinny : "Mon père était profondément, viscéralement juif, meurtri au plus profond. Ses oncles Lev, Leon et Meyer ne sont pas revenus des camps". Une planche de Bilal, illustrant le ghetto de Varsovie et tirée de l'album "Partie de chasse", fait partie des pièces de très grande valeur qui sont exposées. Le souvenir de la Shoah se perpétue encore à travers toutes les générations d'artistes qui rendent toujours hommage aux millions de victimes du génocide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des hommes lisent les noms de 76 000 juifs déportés de France lors de la Seconde guerre mondiale le 11 avril 2010 au Mémorial de la Shoah à Paris, où les archives de la SNCF ont été déposées.
Des hommes lisent les noms de 76 000 juifs déportés de France lors de la Seconde guerre mondiale le 11 avril 2010 au Mémorial de la Shoah à Paris, où les archives de la SNCF ont été déposées. (FRED DUFOUR / AFP)