BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. Le foot, c’est l’Allemagne

"La Patrie des frères Werner", du journaliste scénariste Philippe Collin et du dessinateur Sébastien Goethals, ou le destin de deux enfants juifs dans l'Allemagne divisée de l'après-guerre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le foot, instrument de géopolitique
Le foot, instrument de géopolitique (SEBASTIEN GOETHALS / FUTUROPOLIS)

Après s’être fortement inspiré de la vie de son grand-oncle Marcel Grob pour évoquer le sinistre parcours des jeunes Alsaciens enrôlés dans la Waffen SS, le journaliste Philippe Collin, toujours associé au dessinateur Sébastien Goethals, imagine le destin de deux enfants juifs dans l’Allemagne divisée de l’après-guerre.

Nous allons suivre deux jeunes garçons juifs allemands, orphelins, deux parmi les milliers d’enfants loups, comme on appelait alors tous ceux dont les parents avaient disparu sous les bombes ou dans les camps. L’intérêt du scénariste Philippe Collin pour l’Allemagne contemporaine tient de la passion géopolitique et de l’engagement européen.

L’Allemagne est au cœur de l’Europe, géographiquement et politiquement. Notre destin est lié au sien par les guerres mondiales, mais surtout depuis la construction européenne. Il faut comprendre ce pays.

Philippe Collin, scénariste

Les frères Werner vont grandir à l’Est, à Leipzig. Ils y seront recrutés et façonnés par la Stasi, la police politique de la RDA. L’autre grande passion du scénariste, c’est le sport, et surtout le football. L’histoire y trouve son vrai décor : le match qui oppose pour la première fois les deux Allemagnes, lors de la coupe du Monde 1974. Avec deux grands joueurs : Franz Beckenbaueur à l’Ouest et Jürgen Sparwasser à l’Est. D’un côté la RFA riche, offensive, triomphante ; de l’autre, la RDA pauvre, repliée sur elle-même et qui joue en défense.

Ce match du 22 juin 1974 oppose deux visions du monde. La ligne de but, c’est le Mur de Berlin. En 90 minutes, ils rejouent une guerre froide devant les yeux du monde entier.

Philippe Collin

Contre toute attente, la RDA gagne ce match 1-0 et l’affiche comme une victoire politique. La RFA se rattrapera ensuite en gagnant sa Coupe du Monde. Quant aux frères Werner, le destin que leur imaginent Collin et Goethals constitue la vraie surprise de cette bande dessinée. Il suffit de savoir que dans ces années-là, à l’Est comme à l’Ouest, en Allemagne, la Stasi est partout.

La Patrie des frères Werner, aux éditions Futuropolis.  

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Blitz, de Daitarô Nishihara (dessin) Cédric Biscay et Harumo Sanazaki (scénario), chez Iwa

Blitz
Blitz (© IWA / Shibuya Productions)

Un manga sur les échecs, parrainé par Garry Kasparov, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, qui joue son propre rôle. Les échecs sont peu populaires au Japon, où le Shogi, qui s'en rapproche, est bien plus pratiqué. Avec Blitz, Cédric Biscay (également producteur chez Shibuya Productions) veut les démocratiser.

Tout commence avec un coup de cœur d'un jeune collégien pour une de ses camarades. Lorsque Tom apprend qu'elle est passionnée par les échecs, il décide de s’inscrire au club du collège. Mais il n’en connaît pas les règles ! Il n’a donc pas le choix : il doit tout apprendre et s’entraîner sérieusement.

Explicatif sans être rébarbatif, ce titre rappelle les règles tout en nous plongeant dans l'ambiance et l'intrigue de l'histoire. Les personnages sont attachants et on s'attend à quelques rebondissements.  

Le foot, instrument de géopolitique
Le foot, instrument de géopolitique (SEBASTIEN GOETHALS / FUTUROPOLIS)