Au fil de l'eau. L'eau, symbole de la vie

écouter (3min)

La symbolique des bassins du "Memorial du 11 septembre" à New York : "Au fil de l'eau" reçoit le sociologue Gérôme Truc, chargé de recherche au CNRS.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Mémorial Ground Zero à l'emplacement des tours jumelles à New York. Un monument édifié en hommage aux 2 753 victimes des attentats du 11 Septembre 2001. (LAURA KALCHEFF / MOMENT OPEN / GETTY IMAGES)

Le World Trade Center Memorial a été édifié à Ground Zero à New York, pour rendre hommage aux 2 753 victimes des attentats du 11 Septembre 2001. Deux grands bassins carrés ont été construits à l'endroit même où se trouvaient les tours jumelles.

"Ils sont censés représenter l'empreinte des Twin Towers", explique le sociologue Gérôme Truc, chargé de recherche au CNRS.

Deux bassins symboles de l'absence

Des bassins de 54 mètres de longueur et d'une profondeur de 9 mètres, ce qui a permis de créer des cascades d'eau impressionnantes. Deux blocs carrés encastrés se trouvent au centre des bassins ce qui permet à l'eau de s'écouler.
"Le concept a été décidé très tôt", poursuit Gérôme Truc, et c'est l'architecte israélo-américain Michael Arad qui a remporté le concours. Les travaux ont débuté en août 2006. Michael Arad a expliqué que ces deux bassins symbolisaient l'absence.


Les tours du World Trade Center mesuraient pratiquement 174 mètres de haut (173,7 mètres) alors que les bassins du Memorial creusent le sol à l'endroit même où les tours se sont effondrées.

Les cascades représentent la chute des tours mais aussi celle des corps.

Gérôme Truc

Le cycle de l'eau est devenu un symbole très fort sur le site de Ground Zero, c'était le souhait de l'architecte. L'eau des bassins est entièrement recyclée et les chutes de pluie permettent de compenser l'évaporation naturelle.

"Rien ne se perd, l'eau revient tout le temps" poursuit le sociologue, c'est un écho à la devise des américains "We never forget" "Nous n'oublierons jamais".

10 septembre 2021, New York. Le drapeau américain orne le tablier des bassins du Memorial du 11 septembre où sont inscrits les noms des personnes qui sont mortes lors de l'attaque terroriste du 11 septembre 2001.  (ROBERTO SCHMIDT / AFP)

De l'eau et des arbres pour se recueillir

Les noms et prénoms des victimes sont inscrits dans le bronze, tout autour des deux bassins, et il a été décidé de planter 415 arbres autour du Memorial.C'est l'architecte Peter Walker qui a conçu le jardin. Le projet était ambitieux car il fallait faire cohabiter le bruit de la vie new-yorkaise avec le silence du recueillement .

Le bruit des cascades et du vent dans les arbres créent un univers sonore propice à l'isolement et au recueillement.

Gérôme Truc

Ces chutes d'eau séparent les bassins du Memorial, du Musée du 11 septembre.
"Là encore, la symbolique est forte" souligne Gérôme Truc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Au fil de l'eau

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.