A première vue, France info

Equipe B

A première vue, c'est un XV de France décimé qui va affronter l'Ecosse demain soir chez elle à Murrayfield. Décimé par les blessures, les sanctions et les bévues de son patron Philippe Saint André. Car franchement avoir viré le meilleur joueur du paquet d'avants, Louis Picamoles parce qu'il s'est un peu disputé avec l'arbitre au Pays de Galles et le traiter de " pleureuse " en conférence de presse, c'est d'une naïveté infantile. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Quant en plus le
demi de mêlée de Clermont, Morgan Parra, soudain de retour en grâce est lui
interdit de terrain pour un coup de boule à la Zidane et que tous les meilleurs
Français , Fofana, Fritz, Dusautoir, Nyanga, Swarzevki et Kayzer sont à
l'infirmerie, c'est quasiment une équipe de France B qui va évoluer demain.
Cela dit, vu la façon dont jouait l'équipe A, ca n'est peut être pas si grave.

Sauf que là encore,
M Saint André a encore fait des siennes en persistant à sélectionner au centre
le Sumo Mathieu Bastareaud et en lui adjoignant son compère de Toulon, le
revenant Maxime Mermoz au lieu d'aligner d'entrée la perle de Toulouse Gaël
Flickou, deux fois plus talentueux que les deux autres réunis. Allez
comprendre.

Allez comprendre
aussi pourquoi une fois de plus les Bleus vont au chardon sans tireur d'élite
pour les pénalités, ce qui est insensé au niveau international car ça équivaut
à partir avec six à neuf points de retard. Mais il est vrai que le XV de France ne
dispose même pas d'un coach spécialisé dans le jeu au pied.

C'est sans doute la
seule équipe du monde à faire l'impasse là dessus. Tout ca sent l'amateurisme à
plein nez. Et puisque le match va se jouer à 18 h, l'heure de l'apéro, il y a
hélas fort à parier que l'on boira davantage de Whisky single malt que de
pastis. Mais c'est sur qu'avec Saint André les succès sont comme l'alcool. A
consommer avec modération.  

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)