À livre ouvert, France info

"Le lecteur de cadavres" le pavé à ne pas manquer !

Nos libraires du jour sont l'inaltérable Gérard Collard de "La Griffe Noire" à Saint-Maur et Lydie Zannini de "La librairie du Théâtre" à Bourg-en-Bresse. Au menu de ce samedi, l'histoire du premier médecin légiste au monde, "Le lecteur de cadavres". Un immense ouvrage !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le lecteur de cadavres d'Antonio Garrido chez Grasset Inspiré d'un personnage réel, Le lecteur de cadavres nous plonge dans la Chine Impériale du XIIIe siècle et nous relate l'extraordinaire histoire de Ci Song, un jeune d'origine modeste, sur lequel, le destin semble s'acharner. Après la mort de ses parents, l'incendie de sa maison et l'arrestation de son frère, il est contraint de fuir son village avec sa petite soeur malade. Tels deux fugitifs, ils parcourent cette Chine ancestrale : un long et périlleux voyage qui les conduit à Lin'an, la capitale de l'Empire où il sera l'un des fossoyeurs des "Champs de la mort".
Son habileté à examiner les corps pour expliquer les causes d'un décès lui permet d'étudier, à la prestigieuse Académie Ming, la profession de lecteur de cadavres. Grâce à ses qualités inégalables, son formidable talent et son flair surprenant, il devient bientôt l'élève le plus brillant de l'école. L'écho de ses exploits arrive aux oreilles de l'empereur, qui le convoquera pour enquêter sur une série d'assassinats qui menace la paix impériale.
S'il réussit, il gagnera l'estime de l'Empereur et entrera au sein du Conseil du Châtiment, s'il échoue c'est la mort. C'est ainsi que Ci Song devint le premier médecin légiste de tous les temps. Roman d'amour, d'histoire, d'aventures et d'apprentissage, envoûtant et palpitant, il nous fait vivre dans le Moyen Age chinois grâce à sa reconstruction parfaitement documentée comprenant entre autres les techniques médicales pratiquées à l'époque.

 

La femme au carnet rouge d'Antoine Laurain – Ed. Flammarion Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne contient plus de papiers d'identité, il recèle encore une foule d'objets qui livrent autant d'indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum. Désireux de la retrouver, l'homme s'improvise détective. À mesure qu'il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.

Le tueur à la médaille d'Alane Ferguson au Livre de Poche Jeunesse Le petit village de Silverton, Colorado, n'a pas connu de crimes depuis des décennies et Pat Mahoney, le légiste du comté, est bien placé pour le savoir. Il pensait donc ne prendre aucun risque en autorisant Cameryn, sa fille de 17 ans, à assouvir sa passion et à l'assister sur les prochaines affaires. Malheureusement pour elle, personne ne pouvait imaginer que la quatrième victime du serial killer surnommé "Le tueur à la médaille " serait une de ses proches amies.

La blancheur qu'on croyait éternelle de Virginie Carton – Ed. Stock Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne sort pas beaucoup et n'aime pas se déguiser. Ce qu'elle préfère, c'est regarder le concours de Miss France à la télé en mangeant des palets bretons trempés dans du lait. Quand elle avait sept ans, Mathilde a été traumatisée par la mort de Romy Schneider. A trente-quatre ans, elle pense encore à Julien, et Eléonore, sa meilleure amie, est décidée à lui trouver un bon parti.
Lucien est pédiatre, il aime les films avec Jean-Louis Trintignant, et Deauville. Il n'aime pas tellement danser. Ça remonte à son enfance, à l'époque des premières boums ratées. Chaque année, au Nouvel An, il envoie une carte de vœux à ses parents. À trente-cinq ans, il est célibataire. Il aimerait bien que ça change. Mais il n'est pas très à l'aise avec les SMS, alors c'est pas gagné. Mathilde et Lucien habitent le même immeuble mais ne le savent pas. Un jour, le nouveau voisin les invite à sa soirée déguisée. La Blancheur qu'on croyait éternelle est l'histoire de deux solitudes, deux sentimentaux perdus dans un monde plus vraiment sentimental.

(©)