A livre ouvert, France info

Du suspense et de l'aventure : quelques conseils de lecture

Valérie Expert présente ses coups de cœur de l'été en compagnie de ses invités libraires.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Jaussein)

« D » de Robert Harris, chez Plon

Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant " À mort le juif ! " à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus. Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus. Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours. Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate.

« Les douze enfants de Paris » de Tim Willocks, aux éditions Sonatine

23 août 1572. De retour d’Afrique du Nord, Mattias Tannhauser, chevalier de Malte, arrive à Paris. Il doit y retrouver sa femme, la comtesse Carla de La Pénautier, qui, enceinte, est venue assister au mariage de la sœur du roi avec Henri de Navarre. À son arrivée, Mattias trouve un Paris en proie au fanatisme, à la violence et à la paranoïa. La tentative d’assassinat contre l’amiral de Coligny, chef des réformistes, a exacerbé les tensions entre catholiques et protestants. Introduit au Louvre par le cardinal de Retz, Mattias se retrouve bientôt au cœur des intrigues de la Cour et comprend très vite que le sang va couler dans les rues de Paris. Dans une capitale déchaînée, où toutes les haines se cristallisent, Carla est impliquée au même moment dans une terrible conspiration. Plongé dans un océan d’intrigues et de violences, Mattias n’aura que quelques heures pour tenter de la retrouver et la sauver d’un funeste destin. Tim Willocks est sans aucun doute l’un des plus grands conteurs de notre temps. Avec un souffle épique qui évoque Alexandre Dumas, il nous donne ici un roman inoubliable qui, se déroulant sur vingt-quatre heures, capture toute la folie d’un des plus terribles épisodes de l’histoire de France.

« Oscar Wilde et le mystère de Reading » de Gyles Brandreth, aux éditions Plon

1897, Dieppe. Oscar Wilde, poète, dramaturge, romancier, conteur et ex-détenu, a fui le pays après sa libération de Reading Gaol. Il partage l'histoire de son emprisonnement autour d'un verre avec un mystérieux étranger. En prison, il a enduré un régime cruel : les corvées, la censure, pas de matériel d'écriture. Pourtant, même au milieu d'une telle privation, ses incroyables dons de détective sont resté en alerte. Et lorsqu'un gardien et un aumônier ont été retrouvés assassinés, à qui le gouverneur de la prison pouvait-il faire appel pour élucider ce double mystère, si ce n'est au détenu le plus célèbre de Reading Gaol ?

(© Jaussein)