Cet article date de plus de huit ans.

Des livres pour plonger dans le subconscient et les souvenirs

écouter (5min)
Qu'il s'agisse de romans policiers ou de romans initiatiques, que ce soit à Londres ou à Ephèse, plongez dans les méandres des souvenirs et du subconscient des héros que nos libraires vous ont choisi...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  ("La galerie des maris disparus", de Natasha Solomons  © éditions Calmann-Lévy)

La galerie des maris disparus , de Natasha Solomons, aux éditions Calmann-Lévy

Quand son mari se volatilise, Juliet Montague disparaît à son tour. Ni veuve ni divorcée, elle n'a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Juliet s'efforce pourtant de son mieux d'assumer le quotidien et d'élever ses deux enfants. Mais le jour de ses trente ans, un matin de l'hiver 1958, elle prend une décision tout sauf raisonnable : au lieu de consacrer ses économies à l'achat d'un réfrigérateur, elle s'offre un portrait à son effigie. Ce tableau, premier d'une longue série, signe le début de son émancipation. Passionnée de peinture, Juliet va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de Londres et ouvrir sa propre galerie. Ses nouvelles amitiés et, plus tard, son amour pour un brillant peintre reclus dans sa maison du Dorset, l'aideront à affronter les commérages et la réprobation des siens. Mais Juliet reste enchaînée et, pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider...

 

  ("L'incroyable histoire de Wheeler Burden", de Selden Edwards © éditions Le Cherche Midi)

L'incroyable histoire de Wheeler Burden , de Selden Edwards, aux éditions Le Cherche Midi

Wheeler Burden vit à San Francisco en 1988. Aussi a-t-il peu de raisons de se retrouver, un beau matin, à Vienne en 1897. C'est pourtant ce qui lui arrive, d'une façon totalement inexplicable. Se demandant s'il n'est pas devenu fou, l'idée judicieuse lui vient d'aller consulter un jeune thérapeute viennois qui n'a pas encore découvert le complexe d'Oedipe, Sigmund Freud. Devant la perplexité compréhensible de celui-ci, et en attendant qu'il trouve une réponse satisfaisante à ses questions, Wheeler explore la ville aux richesses innombrables. Vienne est alors à un tournant de son histoire, le maire, Karl Lueger, est le premier dirigeant à s'être fait élire sur des théories antisémites, Mahler révolutionne les règles de la composition, Gustav Klimt et Egon Schiele sont sur le point d'en faire autant avec la peinture, sans parler des philosophes, architectes et écrivains, qui bouleversent le mode de pensée de la vieille Europe. Mais, plus encore que de croiser la route de ces grands noms, Wheeler est enthousiaste à l'idée de retrouver ses grands-parents, qui sont sur le point de se rencontrer dans la capitale autrichienne. Il ne sait pas encore qu'il est sur le point de découvrir un étrange secret de famille. Bien vite, il réalise ce qui est en jeu dans cette curieuse mésaventure : l'incroyable possibilité de changer le destin des siens, et peut-être plus encore, celui de l'humanité toute entière. À quelques kilomètres de Vienne, dans le village de Lambach, vit en effet un petit garçon âgé de 6 ans, nommé Adolf Hitler. 

 

 

  ("Web Spiritus", de Jean-Christophe Issartier © éditions Confluences)

Web Spiritus , de Jean-Christophe Issartier, aux éditions Confluences 

Au Ier siècle à Ephèse, Timée, fils du gouverneur d'Asie Celsus et héros des légions de Dacie, est en secret un disciple de saint Jean. Démasqué, il fuit la ville avec Sémilna, sa jeune promise, et rejoint Jean, qui prépare à Patmos la diffusion de son Apocalypse. Vingt siècles plus tard, la découverte de ces textes dans la tombe de Celsus déclenche une guerre entre des terroristes anti-progrès et les gouvernements du monde entier. Le linguiste William Fisher - héros d’Uruad - sauve d'une saisie policière une étrange page de manuscrit. Sous le texte apparent, un texte à peine plus ancien présente une autre manière d'écrire le nom de la Bête... En compagnie de la belle Liv, reporter aventureuse, William découvrira que c'est le dévoilement de ce secret qui intéresse le Repenti, leader des terroristes, et ancien membre de la Confrérie de Jean. Celle-ci guette depuis deux mille ans les signes de survenue de la Bête. Signes qui pourraient annoncer une transition évolutionnaire majeure, dans quelques décennies, au cours de laquelle surgira une forme de vie supérieure, déjà parmi nous... 

 

 

  ("Creole Belle", de James Lee Burke © éditions Rivages)

Creole Belle , de James Lee Burke, aux éditions Rivages

Blessé, Dave Robicheaux est obsédé par le souvenir d'une jeune femme et du morceau de blues qu'elle lui a laissé... 

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.