Cet article date de plus de huit ans.

The Stranglers fêtent leurs 40 ans

écouter (5min)
On prend un petit coup de vieux aujourd'hui, avec le 40ème anniversaire de The Stranglers. Pour l'occasion, le groupe s'offre une petite tournée française. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Les Stranglers ont rapidement fait parler d'eux car à leurs débuts, 24 maisons de disques ont refusé de les signer ! The Stranglers, c'est un peu l'histoire du stagiaire qui a persévéré et fini par percer. L'un de leurs premiers tubes, c'est No More Heroes , aux accents punk. 

40 ans après, les londoniens sont toujours là et ont même sorti en 2012 un nouvel album, Giants , leur 17ème opus.

Mais qui sont les Stranglers ?

C'est un groupe étrange, né en 1974, avant les punks. On les a accusés d'opportunisme en 1977 quand les Clash et les Sex Pistols sonnent l'insurrection. Leurs concerts ont toujours été très tendus avec des bagarres. Leur performance à l'université de Nice en 1980 avait même tourné à l'émeute. 

Musicalement, les Stranglers ne sont pas faciles à suivre : du punk, du rock, de la pop, un brin d'électro. Le groupe aime brouiller les pistes. D'ailleurs, il est très difficile d'établir un portrait robot du fan des Stranglers.

Le groupe s'est un peu rangé depuis ses débuts. Aujourd'hui, le plus frenchy du groupe, Jean-Jacques Burnel, défend Elisabeth II. Même les punk s'assagissent ... 

The Stranglers, en concert lundi à l'Olympia à Paris, mardi à Zikaudrome de Compigène et mercredi au Transbordeur de Lyon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.