Cet article date de plus de neuf ans.

Le "Hall de la chanson" perpétue le répertoire français

écouter (5min)
Quand on parle de chanson, on a du mal à parler de patrimoine et pourtant les chansons font partie de l'histoire culturelle d'un pays, même si on a tendance à les oublier une fois qu'elles sont enregistrées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

C'est en partant de ce
principe que s'est créé le Hall de la chanson , à Paris, Centre National du Patrimoine de la Chanson, pour faire vivre,
découvrir et perpétuer le répertoire français en montrant que l'histoire s'est
toujours faite en chansons, comme le confirme Serge Hureau, son directeur.

Un premier hommage pour Edith

Piaf

Cette année, cela fera 50 ans
qu'Edith Piaf rejoignait l'homme à la moto. Un hommage s'impose mais, au Hall de la chanson , point de sosie
reprenant L'hymne à l'amour , pas de documentaire larmoyant ou de reprise
en slam de ses chansons, mais une lecture de ses lettres d'amour envoyées à son
amant juste après la disparition de Marcel Cerdan en 1949. C'est Clotilde
Coureau qui lira ces lettres. La comédienne est presque possédée par
l'histoire de Piaf puisqu'elle jouait la mère de la chanteuse dans le film d'Olivier
Daban, La môme .

Le Hall de la chanson
est situé dans le parc de la Villette à
Paris et Piaf l'être intime de et par Clotidle Coureau, c'est jusqu'au
25 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.