Remaniement, marche contre la loi immigration, affaire Depardieu... Le "8h30 franceinfo" de Sophie Binet

Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 9 janvier 2024.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 26 min
Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT, était l'invitée du "8h30 franceinfo" ce mardi 9 janvier (RADIOFRANCE/FRANCEINFO)

Sophie Binet, secrétaire générale la Confédération Générale du Travail (CGT), était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 9 janvier 2024. Remaniement, démission d'Elisabeth Borne, marche contre la loi immigration et affaire Depardieu... Elle répondait aux questions de Salhia Brakhlia et Jérôme Chapuis.

Remaniement : "Ce n’est pas avec des rustines qu’on va réparer le Titanic"

Au lendemain de la démission d'Élisabeth Borne, Sophie Binet affirme haut et fort qu'elle n'attend rien du remaniement. "Aujourd'hui, le quinquennat d'Emmanuel Macron est un naufrage, ce n'est pas avec des rustines qu'on va réparer le Titanic", déclare la secrétaire générale de la CGT.

Les noms de Gabriel Attal ou encore de Sébastien Lecornu circulent pour remplacer Élisabeth Borne, mais pour la syndicaliste, ce n'est pas un sujet. "Le débat ce n'est pas le nom, c'est le contenu de la politique", estime-t-elle. Or, "Emmanuel Macron est dans le déni complet de la situation catastrophique et de l'abîme dans lequel il mène le pays. Il faut un changement de cap d'urgence". "J'attends, je souhaite, j'appelle à un changement de politique", insiste-t-elle.

Loi immigration : une marche "inédite" le 21 janvier

Le but de la marche du 21 janvier contre la loi immigration est de dire "ce n'est pas ça la France" affirme Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT. La CGT organise, avec 200 personnalités, d'autres syndicats et associations, une marche citoyenne le 21 janvier, contre la loi immigration qui "attaque profondément les valeurs de la République", estime-t-elle.

L'ambition de cette mobilisation, c'est "que tout le monde puisse dire : '"ce n'est pas ça la France'", poursuit-elle. "La France, c'est la solidarité, la liberté, l'égalité, la fraternité. La France, ce ne sont pas des discours de haine, de stigmatisation et de mises en opposition. C'est ce vivre ensemble au quotidien qui fait notre force", assure la patronne de la CGT. Elle a, par ailleurs, annoncé le lancement d'un site internet, 21janvier.fr, où il sera possible de trouver les rassemblements à côté de chez soi et de pouvoir soi-même en organiser.

Affaire Depardieu : "profondément choquée" par les propos d'Emmanuel Macron

La secrétaire générale de la CGT se dit "profondément choquée" par les propos tenus par le Président de la République au sujet de l'affaire Gérard Depardieu, à savoir que l'acteur rendait "fier la France" selon lui. "C'est le président de la République, quand il s'exprime comme ça, sa parole a un poids et elle revient à cracher visages de toutes les victimes", assure Sophie Binet.

"On ne pas dire aux femmes qu'il faut parler et porter plainte et dans le même temps défendre les agresseurs dès lors qu'il s'agit d'hommes puissants, poursuit la secrétaire générale de la CGT. On peut être un grand acteur et être un agresseur sexuel." Elle assure enfin qu'il faut retirer la Légion d'honneur à l'acteur, "c'est la moindre des choses."

Retrouvez l'intégralité du 8h30 franceinfo du mardi 9 janvier 2024 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.