#OnVousRépond : les réponses à vos questions sur les vagues de chaleur

écouter (26min)

Avec #OnVousRépond, franceinfo répond à vos questions sur les vagues de chaleur et leurs conséquences notamment sur notre santé.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 

L'épisode actuel de chaleur extrême a commencé le 31 juillet dernier. C'est le troisième de l'année, après ceux de fin juin et de mi-juillet. Quelles conséquences ont ces températures sur notre santé ? Comment s'adapter ? Faut-il s'attendre à des étés caniculaires chaque année ? Laëtitia Huiart, directrice scientifique de Santé publique France et Olivier Proust, ingénieur prévisionniste à Météo France, ont répondu à vos questions. 


Combien de temps cette troisième vague de chaleur va-t-elle durer ? 

"Sur l'ouest, les températures caniculaires vont durer jusqu'à samedi", a expliqué Olivier Proust sur franceinfo. Selon lui, l'ouest de la France va connaître des températures élevées jusqu'à dimanche. "Les températures vont se rafraîchir par l'Atlantique dimanche. Ce sera alors la façade Est qui aura chaud", a détaillé l'ingénieur prévisionniste de Météo France. L'ensemble du pays devrait retrouver des températures inférieures à 30 °C à partir de lundi. 

Canicules : quelles conséquences sur la santé? 

"On sait que ces vagues de chaleurs augmentent les décès très rapidement", a rappelé Laëtitia Huiart, directrice scientifique de Santé publique France. "On en est à la troisième vague et c'est un phénomène qui a commencé tôt. Nos organismes à nous tous sont au moins un petit peu impactés", a ajouté Mme Huiart. 

"Quels sont les signes précurseurs d'un coup de chaud ?" a demandé Olivier, 49 ans, habitant du Mans. "Il faut être très attentif à toutes les modifications du comportement habituel, lui a répondu Mme Huiart. En cas de "grande fatigue, de difficultés à se déplacer, de maux de tête, de vertiges, il faut se refroidir, s'hydrater et consulter un médecin", préconise-t-elle.

Les gestes à adopter, rappelle Mme Huiart, c'est d'abord de "boire régulièrement". Surtout les personnes âgées, qui ont moins la perception de la soif. Il faut aussi rafraîchir l'endroit où on vit : "Fermer les volets, aérer aux heures froides, mouiller son corps par des douches ou des brumisateurs. Et puis, faire attention aux autres et solliciter de l'aide en cas de besoin", conseille la directrice scientifique de Santé publique France

À quoi faut-il s'attendre dans les prochaines années ?

"Les vagues de chaleur se multiplieront", prévient Olivier Proust. "Peut-être qu'on aura une nouvelle définition des vagues de chaleur puisqu'on pourrait parfois passer tout l'été en vague de chaleur selon la définition actuelle" , poursuit l'ingénieur de Météo France. "Ca va être de plus en plus tôt et de plus en plus tard qu'on aura trop chaud. Il faudra probablement adapter nos modes de vie de la fin mai à la fin septembre", prévient M. Proust. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.