18h50 franceinfo, France info

Retraites : Thierry Mariani, eurodéputé RN, demande "le retrait pur et simple du projet de loi"

"On dit non au système à points qui entraînera une baisse mécanique de la quasi-totalité des retraites" a affirmé Thierry Mariani sur franceinfo.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Nous ce qu'on demande, c'est le retrait pur et simple de ce projet de loi", a réclamé vendredi 10 janvier sur franceinfo, l'eurodéputé RN, Thierry Mariani, alors que la mobilisation contre la réforme des retraites en est à son 38e jour de grève. Il faut "une rediscussion à plat" a-t-il dit expliquant ne pas vouloir "du tout" de l'âge pivot.

"On va bientôt être au 40e jour de grève. Avant cela on a eu presque deux ans de discussions avec M. [Jean-Paul ] Delevoye [ex-haut-commissaire aux retraites] et on voit que tout cela est improvisé", a fustigé Thierry Mariani.

Le RN pour une retraite à 60 ans

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national souhaite une retraite à 60 ans, une proposition "réaliste" selon Thierry Mariani "si effectivement il y a un redémarrage de l'économie. C'est réaliste, après 42 ans de cotisation, comme elle l'a toujours dit. Ce n'est pas 60 ans pour tout le monde. Je crois que sa position est très claire".

Pour Thierry Mariani, "ce que nous propose M. Macron, c'est en réalité une remise à plat général, c'est la fin du système par répartition. Ce système à points, on a vu comment il a fonctionné en Suède où pendant quatre années les retraites ont baissé. Ce sera un peu la loterie pour les Français, ils découvriront à la fin, au moment de leur retraite, ce à quoi ils ont droit", a-t-il regretté.

Si la grève dure autant, estime-t-il, "c'est parce qu'on a un gouvernement qui est d'une arrogance générale, c'est vraiment un gouvernement qui joue le pourrissement de ce mouvement. On a laissé pendant quinze jours les choses se pourrir en espérant que les grévistes se fatigueraient" critique l'eurodéputé du Rassemblement national.

Ce gouvernement joue le jeu du pire dans cette grève

Thierry Mariani

à Franceinfo

Pour lui, l'enlisement de ce conflit, "c'est une défaite pour le gouvernement dans sa méthode, tout le monde voit que ce sont des méthodes d'amateur, tout le monde voit très bien qu'entre ce qui avait été annoncé par M. Macron et ce qui est désormais fait, on a toute une série d'exceptions et c'est normal. M. Macron vient de découvrir que les militaires, les policiers, que toute une série de professions avaient des conditions particulières. Quoi qu'il arrive, ça restera une preuve que ce gouvernement n'a pas écouté les Français et qu'il a voulu n'en faire qu'à sa tête, ça restera une épreuve négative", pour Emmanuel Macron, a martelé Thierry Mariani.

Thierry Mariani, eurodéputé Rassemblement national, était l\'invité de franceinfo vendredi 10 janvier 2020.
Thierry Mariani, eurodéputé Rassemblement national, était l'invité de franceinfo vendredi 10 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)