19h20 politique, France info

Recours des ONG contre l'État pour "inaction climatique" : "La déclaration d'Emmanuel Macron est irresponsable" estime Yannick Jadot

L'eurodéputé Europe Écologie-Les Verts était l'invité du 19h20 politique de franceinfo jeudi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-Les Verts, le 14 mars 2019 sur franceinfo.
Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-Les Verts, le 14 mars 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La déclaration d'Emmanuel Macron est irresponsable", a réagi jeudi 14 mars sur franceinfo le député européen Europe Écologie-Les Verts (EELV) Yannick Jadot, après la réponse du président de la République à la plainte lancée contre l'État par des ONG pour "inaction climatique". "Ce n'est pas le peuple contre le gouvernement; il faut arrêter ces bêtises", a lancé le chef de l'État depuis Nairobi aux porteurs de la pétition "L'affaire du siècle".

"Ces recours en justice, comme il y en a dans des dizaines de pays, c'est pour rappeler l'État à ses responsabilités", a souligné Yannick Jadot. Le député européen a rappelé qu'Emmanuel Macron "vient de décider de la programmation pluriannuelle de tous nos investissements en matière d'énergie". Selon lui, cette programmation, c'est "le statut quo du nucléaire, plus d'entraves pour les énergies renouvelables, pas assez d'investissements pour les économies d'énergie".

"Responsabilité majeure" des États

La justice doit être "efficace contre l'État", a insisté Yannick Jadot. Il a rappelé que "la Commission européenne met en demeure la France devant la Cour européenne de justice pour son inaction sur la pollution de l'air. Sur la protection de l'eau, sur la protection des espèces, la protection de l'environnement, c'est un cadre juridique dur que nous utilisons pour rappeler les entreprises et les États à leurs responsabilités". Mais l'élu estime que, sur le climat, il y a un "problème" : "Les accords internationaux sont du droit mou. Les chefs d'État signent, mais il n'y a pas de système contraignant". Yannick Jadot compare cela au contrôle effectué "en matière de commerce, d'investissement, de financement. Vous faites un petit écart, ça cogne". Il y a une "nécessité absolue que la communauté internationale se mobilise". Mais pour le député européen, "les dirigeants font des exercices de communication".

Les États "ont une responsabilité majeure pour parvenir à éviter le chaos climatique", a martelé Yannick Jadot. "Cette façon qu'a Emmanuel Macron de se déresponsabiliser sur un sujet aussi majeur, laisse coi."

Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-Les Verts, le 14 mars 2019 sur franceinfo.
Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-Les Verts, le 14 mars 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)