18h50 franceinfo, France info

Plus de diversité parmi les hauts fonctionnaires : "Des annonces très concrètes pour casser le plafond de verre" affirme la secrétaire d’Etat Sarah El Hairy

Le président Emmanuel Macron était à Nantes aux côtés de jeunes étudiants de classes préparatoires, pour promouvoir l’égalité des chances dans la fonction publique.

Sarah El Haïry, secrétaire d\'État chargée de la Jeunesse et de l\'Engagement était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 19 octobre 2020.
Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 19 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Emmanuel Macron a entrouvert jeudi la voie d'accès à cinq prestigieuses écoles de l'administration, dont l'ENA, à des jeunes d'origine modeste afin que plus "aucun gamin dans notre République se dise: 'ce n'est pas pour moi'".

"On a commencé à faire des annonces très concrètes pour permettre à chacun de casser ce plafond de verre, de faire sauter cette autocensure qu'on connaît", a affirmé jeudi 11 février sur franceinfo Sarah El Hairy, secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement. Selon elle, il s'agit de mettre en œuvre "la promesse républicaine" selon laquelle "quel que soit l'endroit où tu es né, quelle que soit la situation de ta famille, quel que soit le début de tes études, peu importe, l'égalité des possibles doit être réelle. Ça veut dire que tu n'es pas condamné à une vie que tu ne souhaites pas".

"Donner les moyens à chaque jeune de trouver sa place."

"Aujourd'hui, la République regarde chaque enfant comme il est, chaque jeune comme citoyen", assure la secrétaire d'Etat. "Concrètement, c'est donner les moyens à chaque jeune de trouver sa place." Sarah El Hairy affirme que le gouvernement "croit en l'école, croit en cette capacité qu'elle a à émanciper".

Elle souligne qu'il ne s'agit pas de "faire une fixette" sur l'ENA. "C'est une des cinq écoles." Car selon Sarah El Hairy, "aujourd'hui, c'est la transformation en profondeur qui compte". C'est aussi s'interroger : "Comment tu accompagnes plus de profils ? Comment tu n'es plus dans la reproduction sociale ? Et comment chacun considère qu'il n'est pas bloqué ?"

La secrétaire d'Etat martèle que la prise de parole d'Emmanuel Macron ce jeudi, "ce n'est pas une annonce toute seule". "Le sujet, c'était aider ceux qui s'engagent et qui rêvent d'intégrer la fonction publique avec une allocation financière. On a doublé la bourse, c'est 4 000 euros", ajoute Sarah El Hairy. "Ce sont des prépas sur toutes les régions de France, ce sont au moins deux prépas par région et donc c'est rendre ça concret."

Sarah El Haïry, secrétaire d\'État chargée de la Jeunesse et de l\'Engagement était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 19 octobre 2020.
Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 19 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)