Guerre entre le Hamas et Israël : l'eurodéputée LFI Manon Aubry regrette une "expression maladroite" de Danièle Obono "qui méritait d'être corrigée"

"Le Hamas n'est pas l'expression de la résistance palestinienne", a déclaré Manon Aubry, évoquant une organisation qui "dévoie même la légitime cause palestinienne" et qui est "une organisation islamiste, listée comme terroriste par l'Union européenne depuis 2003".
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 8 min
La députée européenne La France Insoumise Manon Aubry, sur franceinfo, le 2 mai 2022. (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)

"Danièle Obono a eu une expression maladroite qui méritait d'être corrigée", a regretté ce mardi sur franceinfo l'eurodéputée La France insoumise Manon Aubry, après que la députée LFI a qualifié le Hamas de "mouvement de résistance" pour "la libération de la Palestine". "Je ne suis pas d'accord avec ces propos mais ils ne représentent pas la position de La France insoumise", déclare Manon Aubry.

Après cette prise de parole de Danièle Obono, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé qu'il saisissait le procureur de la République "pour apologie du terrorisme". "Le Hamas n'est pas l'expression de la résistance palestinienne", assure Manon Aubry, évoquant une organisation qui "dévoie même la légitime cause palestinienne". Selon elle, le Hamas est "une organisation islamiste, listée comme terroriste par l'Union européenne depuis 2003".

"Darmanin voit chaque opportunité de sauter pour clouer un clou sur LFI"

"Deuxièmement, le Hamas a commis des crimes abjects, barbares, atroces, qui sont des crimes de guerre qui devront être jugés par la Cour pénale internationale". Enfin, selon l'eurodéputée LFI, "le Hamas est une organisation qui pervertit la cause palestinienne et le combat légitime d'un peuple qui aspire à vivre dans un État en sécurité".

Cependant, selon l'eurodéputée, "Gérald Darmanin voit chaque opportunité de sauter pour clouer un clou sur La France insoumise. Ce jeu politique politicien est assez éloigné des drames qui sont en train de se jouer en ce moment".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.