Corrida : "J'en ai assez de cette société de l'interdiction", assure la présidente de la région Occitanie Carole Delga

écouter (8min)

Carole Delga estime que la corrida est "une tradition forte" en région Occitanie. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Carole Delga, présidente de la région Occitanie, sur franceinfo le 28 mars 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Je suis pour que les gens aient le choix d'aller ou pas à la corrida. La corrida c'est une tradition qui est forte, en particulier en Occitanie", assure à franceinfo mercredi 16 novembre Carole Delga, la présidente de la région Occitanie.

Les députés ont voté mercredi 16 novembre en commission contre l'interdiction de la corrida, rejetant ainsi la proposition de loi portée par le député LFI Aymeric Caron. "C'est important de laisser le libre choix. J'en ai assez de cette société de l'interdiction et de l'enfermement", assure-t-elle.

>> Corrida : l'association L214 publie une nouvelle vidéo choc dénonçant "une lente et longue agonie" pour les taureaux

Au sujet de sa volonté de généraliser le train à un euro dans sa région tous les premiers week-ends du mois, Carole Delga explique que "c'est bon pour la planète et c'est bon pour le pouvoir d'achat". "Il y a un vrai engouement, c'est un dispositif que nous avions expérimenté cet été, avec plus d'1,6 million de billets à un euro que nous avions distribués", continue-t-elle. 

"Il faut donner des raisons aux Français de passer à l'acte sur le train, de ne pas rester sur une envie de trains"

Carole Delga, présidente de la région Occitanie

à franceinfo

"Le train, c'est le moyen de transport le plus écologique, et en même temps, nous avons une augmentation forte voire folle des prix des carburants. Avec le train à un euro on remplit les trains. Face au réchauffement climatique il faut agir, il faut arrêter de parler", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.