Carburant : "Qu'Emmanuel Macron demande au PDG de Total de distribuer des salaires plutôt que des dividendes", déclare Fabien Roussel

écouter (8min)

Le secrétaire national du Parti communiste et député du Nord estime que la grève des salariés de TotalEnergie est "légitime", car "tout le monde souffre" des "salaires trop bas". 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Fabien Roussel, le secrétaire national du Parti communiste français, était l'invité de franceinfo lundi 2 mai 2022.
 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Alors qu'Emmanuel Macron a appelé vendredi 7 octobre à la "responsabilité" des grévistes dans les groupes pétroliers, Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, demande sur franceinfo que le président "décroche son téléphone et demande au PDG de Total de distribuer des salaires plutôt que des dividendes". "Il y a un vrai problème de fond dans notre pays lié aux salaires trop bas, il faut l'entendre", défend le député communiste du Nord. 

>> Pénurie de carburant : quatre questions sur les réserves stratégiques de pétrole, déjà utilisées dans les Hauts-de-France

"Patrick Pouyanné a distribué 2,5 milliards de dividendes supplémentaires au moment où les salariés demandaient une augmentation. Leur grève est légitime", insiste Fabien Roussel. 

"Ces dividendes correspondent à une augmentation de 300 euros par mois pendant 12 ans pour les 35 000 salariés de Total."

Fabien Roussel

sur franceinfo

"Aujourd'hui, certains d'entre eux perçoivent moins de 1 500 euros et sont obligés d'aller quémander la prime d'activité à la CAF", fait-il remarquer. "Tout le monde souffre aujourd'hui parce qu'on a des salaires trop bas et que les factures continuent d'augmenter", estime le député. "Mais comprenez la colère. Normalement, un travail permet de vivre dignement. Ça ne devrait pas nécessiter d'aller chercher des revenus de substitution", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.