:l'éco, France info

Bruno Sola (PDG du groupe Bizness) : "La formation est la meilleure arme contre les destructions d’emplois qui nous menacent"

a revoir

Présenté parStéphane Depinoy

Diffusé le 18/12/2020Durée : 00h7

La formation professionnelle connait un important essor depuis un an. Venu pour expliquer l’action du groupe qu’il dirige, Bruno Sola est venu de loin, en termes de géographie mais aussi de parcours : le Toulousain a longtemps été réfractaire de l’école et à toute forme de formation: "Je suis un poisson rouge ! Je n’ai pas eu un parcours comme les autres. C’est ce qui a motivé mon initiative pour moderniser et bousculer les codes. C’est pour moderniser et dépoussiérer la formation professionnelle que j’ai créé Bizness : car je crois, plus jamais, que la compétence est capitale pour les individus."

Il souligne trois raisons à la mauvaise image persistante de la formation en France : "Il faut d’abord redonner du sens à la compétence. La deuxième chose est la manière dont on forme : Étant acteurs de la compétence, nous avons une vraie responsabilité pour donner envie et du sens. Le troisième élément est la responsabilisation de chaque individu."

"Nous avons connu 30 ans de révolutions numériques. Les dernières permettent de faciliter l’accès à la formation et à la compétence."

Le numérique offre-t-il suffisamment de progrès à la possibilité de se former ? "Du minitel jusqu’au télétravail, nous avons connu 30 ans de révolutions numériques. Les dernières avancées, comme l’application Mon Compte Formation, ont l’utilité de donner de l’accessibilité à la formation pour chaque individu. Avec votre numéro de sécurité sociale, en vous connectant à l’application, vous pouvez découvrir vos droits à la formation, et les utiliser en toute autonomie." Aujourd’hui, 12 millions d’utilisateurs l’ont utilisé. Le PDG du groupe Bizness souhaite que ce nombre continue de s’accroître : "C’est une année de progression, mais il y a encore beaucoup à faire pour faire grandir l’application. Le numérique modifie les modes de consommation de tous les secteurs, facilite les changements de métier, dont beaucoup allaient disparaître avant même la crise actuelle. La compétence est la meilleure arme pour y remédier. Le monde bouge, et il faut savoir s’adapter. Acquérir des compétences permet d’être mieux armé tout au long de sa vie : c’est quelque chose d’encore plus crucial aujourd’hui." Il poursuit sur une note d’espoir concernant l’année à venir : "On a, de manière générale, vécu une année de peur en 2020, et j’ai envie d’avoir beaucoup d’espoir pour 2021… Car nous avons tous beaucoup appris : du monde, des autres et de nous-même."

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==